• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Culture : tour d'horizon des salles de spectacle en Côte d'Azur

Le Baroque à Saint Laurent du Var / © France 3 Côte d'Azur
Le Baroque à Saint Laurent du Var / © France 3 Côte d'Azur

Coup de projecteur sur 4 lieux de spectacle azuréens qui continuent à attirer de nombreux spectateurs. Des espaces dont l’atmosphère, la qualité des musiciens et la fidélité du public créent une vraie communion. Du Cannet, à la Gaude en passant par Opio ou Saint Laurent du Var.

Par Véronique Lupo & Bernard Persia

La "Comedia" au Cannet

Ce café-théâtre est porté depuis treize ans par Alain Demaret. Cet ancien journaliste de télévision et de radio a décidé un beau jour d’offrir dans cette salle de 50 places un tremplin aux innombrables talents locaux en quête de vraies scènes.

Ce lieu, imprégné de l’esprit des café-concerts parisiens, accueille un large panel d’artistes.

 Par sa convivialité, sa chaleur, son partage, La Comedia ne ressemble à aucun autre café théâtre.
 

Le "Baroque" à Saint-Laurent-du-Var

Il existe depuis 30 ans.

En trois décennies il est devenue la référence incontournable des dîners spectacles de la Côte d’Azur. Inspiré de l’esprit de la légendaire et défunte Madonette niçoise, le Baroque s’est forgé sa propre histoire en accueillant des centaines de milliers de clients.

Présenté par l’imitateur et performeur vocal Michel Villano, la Baroque offre un véritable kaléidoscope de numéros menés sur un rythme effréné.
 

Le "So What" à la Gaude

Ce club de jazz a été créé il y a 22 ans, dans une ancienne cave à Vin dont il a conservé l’atmosphère de chaleur et de convivialité. Ce club est le fruit d’une amitié entre Alex Benvenuto, clarinette basse, Laurent Lapchin, guitare acoustique et Jean-Marc Laugier, contrebasse, 3 amis qui se connaissent depuis …55 ans !

Le So What qui accueille de grands talents locaux, est considéré par les magazines spécialisés comme l’un des 50 lieux en France où il fait bon vivre le jazz.

Un succès qui a poussé les 3 amis à créer, chaque année, en novembre, dans le même esprit, un festival baptisé « Jazz sous les Bigaradiers », dans une dizaine de lieux de La Gaude.
 


Le "Jazz Up" à Opio

Le "Jazz Up"est le fruit d’une incroyable aventure née il y a 10 ans, à Opio


Au fil de la décennie écoulée la scène de Jazz Up a accueilli les plus grandes pointures locales telles que le pianiste Philippe Villa, l’accordéoniste Frédéric Viale, le violoniste François Arnaud ou encore le guitariste Eric Sempé.

Un éventail de talents qui trouvent, à Opio, un lieu d’expression unique, dans les conditions d’un vrai concert. A cette reconnaissance des professionnels s’ajoute celle du public qui est passé de 30 ou 40 personnes il y a dix ans à une salle de 160 places la plupart du temps à guichets fermés.

Les bénévoles, en plus de leur soirée jazz mensuelle, ont lancé en 2015 un « festival Jazz Up sous les oliviers ».
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

toute l'actu musique

L'absence de Tarantino au festival de Cannes 2019 (06)

Les + Lus