• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Des plagistes de Cagnes-sur-Mer devant le tribunal administratif

Des riverains souhaitent que les établissements de plage de Cagnes-sur-Mer soient démontés une fois la saison estivale terminée / © France 3 Côte d'Azur
Des riverains souhaitent que les établissements de plage de Cagnes-sur-Mer soient démontés une fois la saison estivale terminée / © France 3 Côte d'Azur

A Cagnes-sur-Mer les plagistes voudraient ouvrir leurs établissements toute l'année. Des riverains ne l'entendent pas ainsi. Ils ont donc ont attaqué les permis de construire devant le tribunal administratif. Le jugement sera rendu à la mi octobre.

Par Pierre-Olivier Casabianca


En attendant, la mairie qui a toujours soutenu les restaurateurs du bord de mer a voté en conseil municipal le dépôt d'une demande de classement de la ville en commune touristique afin de permettre aux plagistes d'ouvrir leurs établissements toute l'année.

En juin dernier, 5 restaurants de plage de Cagnes-sur-Mer ont été condamnés à payer une amende de  200.000 euros chacun, dont 125 000 avec sursis, pour n'avoir pas démonté leur structure d'octobre à mars comme la loi le stipule. Les restaurateurs ont fait appel.

Des plagistes de Cagnes-sur-Mer devant le tribunal administratif
Interviews : Maître Zago Alexandre, Avocat du comité de quartier centre ville- Logis Lautin; Dominique Schmitt, Adjoint Chargé du développement économique-Mairie de Cagnes-sur-Mer

Reportage : V.Varin; JC.Routhier; G.Giordano

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Thérèse Schermann-Descamps

Les + Lus