Cet article date de plus de 6 ans

Cinq plagistes de Cagnes-sur-Mer lourdement condamnés

Le Tribunal Correctionnel de Grasse leur a infligé  une amende de 200 000 euros chacun dont 125 000 avec sursis, pour n'avoir pas démonté leur structure d'octobre à mars comme la loi le stipule. Un coup dur avec l'arrivée de la saison estivale.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société littoral aménagement du territoire environnement