Deux ânes et un vieux cheval laissés à l'abandon à Séranon par leur propriétaire : 2 500 € d'amende

En octobre dernier, une association de défense des animaux avait du intervenir pour récupérer deux ânes et un vieux cheval, laissés à l'abandon par leur propriétaire. Des animaux en détresse. L'ASA 06 vient de le faire condamner. 

L'Association ASA 06 - Au service des animaux vient de gagner le procès contre l'ancien propriétaire d' Angelo Charly et Fernando, deux ânes et un vieux cheval, laissés à l'abandon par leur propriétaire.

Il a été condamné à une amende du ministère public de 500 euros, doit en dommage et intérêt à l'association Asa 06 : 1 500 euros et à la fondation Brigitte bardot qui s'est portée partie civile : 500 euros
 

Rappel des faits 


Ce 13 novembre 2017, un mois jour pour jour après avoir été retirés à leur propriétaire, des animaux, deux ânes et un cheval ont débuté une nouvelle vie.
 

Accueillis en urgence suite à leur saisie pour cause de maltraitance, deux ânes et un cheval, mal nourris et laissés sans soin, vivaient sur un terrain à Mandelieu La Napoule dans les Alpes-Maritimes depuis un mois.
Les animaux étaient depuis leur remise en forme adoptables. 

C'est la ville de Saint Laurent du Var dans les Alpes-Maritimes qui a adopté les deux ânes pour une ferme pédagogique avec les scolaires de la ville. Angelo, le cheval devrait être adopté par la pension AD blue Farm.
 

Les deux ânes, Charly et Fernando, avaient des sabots tels "des babouches ou des palmes" selon les gendarmes. Le cheval est lui âgé de 28 ans. 
 

Maltraitance

L'ancien propriétaire des animaux sera entendu le 18 novembre prochain. 
Le maire de Saint Laurent du Var, Joseph Segura était ce lundi auprès des animaux pour les accueillir sur sa commune.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité