Cet article date de plus de 5 ans

Deuxième campagne de fouilles dans le sanctuaire gaulois de Roubion

Depuis le 15 juin dernier, des archéologues ont repris les fouilles dans ce site exceptionnel, pour faire parler les vieilles pierres. Le public est invité à le visiter ce jeudi matin. 
© France 3 Cote d'Azur
La vue est imprenable : 360 degrés de  l'Ubaye, à  la Tinée, en passant par la frontière italienne. Au milieu du Mercantour sur la commune de Roubion au lieu-dit la Tournerie, il est un site archéologique remarquable, unique dans les Alpes du sud, objet de toutes les attentions des archéologues pour la deuxième saison consécutive.
© France 3 Côte d'Azur

 

Une aventure qui commence en 2011

Franck Suméra, conservateur en chef de la Direction des Affaires Culturelles Paca,  décide d'étudier des photos aériennes effectuées dans le secteur de la Tinée. Il  diagnostique une dizaine de sites qui présentent des caractéristiques de constructions de l'âge de fer, soit 500 ans avant notre ère. Mais c'est à Roubion, qu'il décide de concentrer les fouilles: il apparaît que cette plateforme de 450 m2 a tout l'air d'être un sanctuaire monumental  gaulois! 

Une première campagne de fouilles en 2014

Le site est caractérisé par un réseau d'enceintes concentriques constituées de fossés qui délimitent une plate-forme d'environ 500 m².
il réservera bien des reprises aux archéologues.
Dans ce qui semble être l'entrée de la construction,  ils trouveront un crâne, tranché à l'épée, mais aussi un véritable trésor caché dans les murs: 41 pièces de bronze frappées à Massilia ( Marseille Antique) et une à l'effigie d'Athéna. Ils mettent aussi un jour un four à chaux de 5 mètres, qu'il faut forcément alimenter avec du bois. Il apparaît bien que les habitants du site ne font pas de l'élevage et qu'ils vivent là à l'année et qu'il s'agissait d'une société hiérarchisée. 

De nombreuses questions en suspens

Combien y avait-il de  personnes dans cette  la communauté, comment s'organisaient les échanges avec Marseille à cette époque? C'est tout l'enjeu de cette nouvelle campagne de fouilles, organisée jusqu'à la fin du mois de juillet. Des professionnels , bénévoles, étudiants en archéologie se relaient pour déblayer les pierres et trouver des indices qui permettront de répondre à ces questions.
 

© France 3 Côte d'Azur

Cette campagne est financée par la Drac, le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, le Parc National du Mercantour et la ville de Roubion. 
A terme, ce sanctuaire de l'âge de fer pourrait bien devenir une attraction touristique! 

REPORTAGE:
 

durée de la vidéo: 02 min 06
chantier archéologique la Tournerie


INTERVENANTS:

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archéologie culture patrimoine