Enquête sur une décharge sauvage de déchets BTP : des perquisitions à la mairie de Spéracèdes

Une entreprise de BTP basée à Grasse aurait déversé des déchets de chantier sur plusieurs terrains communaux de Spéracèdes. Une information judiciaire a été ouverte. Dans ce cadre juridique, des perquisitions ont été menées.

Briques, bouts de ferraille ou de plastique, un amas de terre et de déchets concassés haut de 15 mètres s'élevait sur un chemin à Spéracèdes. Dénoncée par l'ASPIC (Association Spéracèdoise d'Information et Défense de l'Environnement), cette décharge sauvage a fait l'objet d'un dépôt de plainte de la part de France Nature Environnement. 

Dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour "gestion irrégulière de déchets en bande organisée" d'après nos confrères de Nice-Matin, des perquisitions ont été menées à la mairie de Spéracèdes et à l'entreprise de BTP SEETP, basée à Grasse

Le chemin sur lequel se trouvaient les déchets devait servir de piste de secours en cas d'incendie à Spéracèdes. Aujourd'hui, la décharge est invisible, enfouie sous la piste construite sur plus de 10 mètres de remblais par endroits.

Les gravats auraient été entassés depuis 2020 avec l'accord de l'ancienne municipalité. 

"On demande que tout soit enlevé et que le site soit remis en état", déclare Florence Pintus, cofondatrice association Aspic et conseillère municipale d'opposition à Spéracèdes.

"Ce n'est pas moi qui ai passé la commande de cette piste, j'aurais fait sûrement autrement", déclarait Jean-Marc Macario en février 2022 à France 3 Côte d'Azur. 

durée de la vidéo : 00h01mn48s
Décharge sauvage à Spéracèdes - Reportage février 2022 ©France Télévisions

C'est SEETP qui était chargé des travaux pour établir cette piste. "Les travaux ont été réalisés entre 2019 et 2020 sans autorisation d’urbanisme et l’aménageur a apporté de la terre à valoriser dans le cadre de l’aménagement envisagé qui fait l’objet d’un suivi avec la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement de l'Aménagement et du Logement)", indique la mairie de Spéracèdes dans un communiqué envoyé à France 3 Côte d'Azur ce vendredi 22 décembre.

La mairie de Spéracèdes indique avoir déposé une main courante en décembre 2021. "La commune se réserve le droit de porter plainte" en fonction de l'évolution de l'enquête et notamment du "suivi de l’analyse des dépôts effectués" par l'entreprise de BTP. La perquisition à la mairie de Spéracèdes "s’inscrit dans ce cadre juridique", indique la mairie.

Des déchets de marchés publics déversés à Spéracèdes ?

David Varrone, le maire de la commune d'Andon, située au-dessus de Grasse, avait eu affaire à la même entreprise de BTP dans sa commune sur un chantier près du canal Belletrud.

Au printemps 2021, David Varrone est prévenu de la présence de déchets de chantier sur un espace naturel de la commune. Il dépose plainte immédiatement.

Il assure avoir signalé ces faits à de nombreux acteurs de la communauté d'agglomération du Pays de Grasse lors d'une réunion de chantier. "Tout le monde était là, même le président de l'agglomération, mais ils ont peut-être la mémoire sélective", glisse le maire. En effet, dans l'article de Nice-Matin, Jérôme Viaud le maire de Grasse et président de l'agglomération confirme que la collectivité travaille "régulièrement" avec SEETP mais qu'il n'a pas connaissance de déchets provenant de marchés publics grassois déchargés dans la nature.

Les déchets d'Andon ont été déplacés quelques mois après la plainte du maire, à l'automne 2021.

"On m'a dit que c'était parti à Spéracèdes", se souvient David Varrone au téléphone. Il demande des récépissés de décharge pour être sûr qu'ils aient été placés dans un endroit légal... mais il ne les obtiendra jamais.

Depuis, le maire d'Andon n'a plus de problème de déchets de BTP. "Parce que je porte plainte tout de suite", prévient-il. En revanche, il dit recevoir des pressions "directes ou indirectes du microcosme politique général", sans savoir si cela a directement un lien avec cette affaire.

Sollicitée, l'entreprise SEETP n'a pas répondu à notre demande d'informations.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité