Grasse : une unité dédiée au traitement du coronavirus au centre hospitalité

Publié le Mis à jour le
Écrit par Manon Hamiot
Unité dédiée au coronavirus au CHU de Grasse.
Unité dédiée au coronavirus au CHU de Grasse. © FTV / Nesrine Slaoui

L'hôpital de Grasse se dit prêt à affronter le virus. Treize lits du service de chirurgie sont désormais consacrés au traitement de l'épidémie pour les adultes ainsi que deux chambres en service pédiatrie.

Dans les Alpes-Maritimes, les hôpitaux de Cannes, Grasse et Nice peuvent accueillir les malades du coronavirus. A Grasse, depuis le 9 mars, une unité est dédiée au traitement de l'épidémie pour les cas qui nécessitent une hospitalisation. 

L'unité pourra être complètement indépendante, elle comprend six chambres de deux lits dans le service chirurgie. Pour les enfants deux chambres sont déjà prêtes, mais il est possible d'étendre à six chambres rapidement avec possibilité d'accueillir les parents.

Il a fallu réorganiser l'ensemble des structures,

explique Walid Ben Brahim, directeur du Centre hospitalier de Grasse.

Le service pédiatrie prendra en charge les enfants de l'hôpital de Cannes également. 


Pour le directeur du Centre hospitalier de Grasse, le mot-clé est dédié :"dans cette unité, il y aura du personnel dédié, des chariots-repas dédiés, du linge dédié..." 


Un équipement spécial

Le personnel ne travaillera que dans l'unité et avec un équipement spécial :" Dans cette unité, le service d'hygiène a formé le personnel : port de gant, surblouse et port de masque FFP2 obligatoire" explique Cédric Etienne, infectiologue au CH de Grasse.
 

La prise en charge sera avant tout symptomatique "on traitera les douleurs, la fièvre. On surveillera aussi qu'il n'y ait pas d'infection", conclut Cédric Etienne, infectiologue à l'hôpital de Grasse.

L'hôpital se prépare également à ce qu'une partie de son personnel soit malade ou alors indisponible. "Si les écoles ferment, on prévoit un plan de continuité d'activité avec par exemple une garderie à l'intérieur de l'hôpital." Explique Walid Ben Brahim, directeur de l'hôpital. 
 

A Nice, le directeur du CHU a lui aussi annoncé des mesures.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.