La station de Gréolières les Neiges va changer de nom : "la neige seule ne sera pas suffisante pour maintenir la dynamique économique de la commune"

La station de ski de Gréolières les Neiges dans les Alpes-Maritimes continue sa mue pour s’adapter au dérèglement climatique. Le conseil municipal a voté en août 2023 son changement de nom.

Gréolières-les-Neiges est une station de ski des Alpes-Maritimes perchée à 1 400 m d’altitude sur les flancs nord du Massif du Cheiron dans l’arrière-pays grassois dans les Alpes-Maritimes... En haut des pistes, vous avez la vue mer ! Cadre exceptionnel pour les débutants et les enfants, mais qui depuis plusieurs années souffre d'un manque criant de neige fraiche sur ses pistes.

C'est le domaine skiable le plus proche de la côte, à seulement 22 km à vol d’oiseau de la grande bleue.

Les 1 000 hectares de forêt et d’alpage couvrant les 20 pistes (30 km de glisse) de son domaine alpin ne font plus le plein de flocons. 

Gréolières les Neiges va devenir Gréolières 1 400, référence bien sûr à son altitude. C’est une nouvelle étape dans la grande transition imposée par le changement climatique. 

Le changement de nom a été acté par le conseil municipal en août 2023. "Cela accompagnera le développement de la station 4 saisons", défend le maire, Marc Malfatto. 

La neige seule ne sera pas suffisante pour maintenir la dynamique économique de la commune. Mais, à 1400 mètres, on peut faire des choses et pas seulement du ski ou de la luge.

Marc Malfatto, maire de Gréolières.

Créée en 1963, la station s’est d’ores et déjà engagée dans le développement d’activités extra-ski, souligne le directeur du syndicat mixte Gréolières-L’Audibergue, Jérémy Capellero, qui met en avant le "bowling sur neige", inauguré cette année.

Plusieurs projets d’aménagement sont en cours, comme celui d’une luge 4 saisons. Le dossier d’étude d’impact a été déposé. "On attend le retour des services de l’État au printemps", indique le directeur.

"Ce projet est bien engagé. Il est fortement soutenu par le conseil départemental, le conseil régional et le commissariat de massif. Cela nous donne le sentiment d’être dans l’air du temps", estime Jérémy Capellero.

Fraîchement nommé en octobre 2023, le directeur du syndicat mixte déroule la feuille de route qui lui a été dressée lors de sa nomination. "Dès ma nomination, j’ai souhaité ouvrir le télésiège durant les vacances de la Toussaint, raconte Jérémy Capellero. On a eu 200 passages par jour. Cela montre qu’on peut amener les visiteurs à découvrir des choses qu’ils ne connaissent pas et à créer de nouvelles habitudes."

Un modèle à réinventer

Plus que de grands plans d’investissements, c’est tout un modèle à réinventer, à commencer par le recours aux saisonniers : "On pourra proposer des contrats tout au long de l’année", souligne le directeur, précisant que des saisonniers continueront à être engagés quand l’enneigement permettra l’exploitation des pistes.

La météo des derniers jours illustre la difficulté à maintenir un manteau neigeux suffisant pour la glisse. Le mercure a atteint par moments les 11 degrés, rendant difficile la pratique du ski, malgré le recours à des neiges de culture.

Ce 26 janvier par exemple, comme l'indique le bulletin météo de la station : "c’est encore du soleil qui est attendu sur la station avec des températures attendues entre 6 et 11 degrés."

Ce weekend, le Cheiron Montagne Club proposera la Faites des Sports Divers, "'l'occasion de préparer vos bonnes résolutions pour 2024 et de nous rejoindre à Gréo !" dixit le site de la station... Qui comme tous les Maralpins, emploie le diminutif "Gréo" pour parler de Gréolières, avec ou sans neige.

Le changement de nom de la station sera officialisé dans les mois qui viennent avec un grand plan de communication.

Un nouveau panneau sera alors inauguré."La mention "Les Neiges" sera bien présente, mais juste en dessous du nouveau nom", précise le maire.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité