PHOTOS. La maison de Charles Nègre à Grasse menace de s'effondrer : la ville réagit

Face à d'inquiétantes fissures présentes sur la façade d'une bâtisse de Grasse dans les Alpes-Maritimes où l'artiste et photographe Charles Nègre est né, la ville a décidé de réagir. Des travaux seront réalisés cette année pour prévenir les risques d'effondrement.

L'état de délabrement des immeubles du vieux Grasse inquiète. La ville est marquée par l'effondrement en 2015 de deux immeubles dans le centre ancien. Par chance, ces derniers étaient inhabités et l'accident n'a fait aucune victime.  Les rues Marcel Journet et Mougins Roquefort étaient particulièrement touchées par ces problématiques.

Un problème récurent puisqu'en 2020, un autre immeuble s'est alors effondré.

Alors à quelques minutes à pied, on retrouve la bâtisse où est né l'un des pionniers de la photographie, Charles Nègre, en mai 1820, à proximité de la médiathèque du même nom. Elle n'est pas la seule puisque plusieurs autres bâtiments sont aussi en état de délabrement.

"Quand il n'y a plus de plancher et de façades et bien tout s'écroule"

Le maire a envoyé 600 lettres aux propriétaires pour leur enjoindre de rénover les façades. "Quand on n'entretient pas sa façade, l'eau rentre, quand l'eau rentre, elle charge les planchers, quand les planchers sont trop lourds, ils tombent et quand il n'y a plus de plancher et de façades et bien tout s'écroule", lance le maire LR de Grasse, Jérôme Viaud.

Un chantier qui devrait voir le jour en février-mars prochain et qui a pour but de revaloriser le centre ancien.

Les frais seront avancés par la mairie. "On a des immeubles périlleux, en situation difficile, en situation de risque pour lequel nous avons retiré cette démarche pour le faire par la puissance publique. Il est normal que le Maire puisse ne pas avoir la main qui tremble dans ces situations parce que nous voulons que la ville change.", exprime le maire.

Une étude sur l'ampleur des travaux à effectuer est en cours par une maîtrise d'œuvre. Selon la mairie, les travaux devraient durer trois mois.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité