• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Roquefort-les-Pins : 10 pensionnaires d'un EHPAD hospitalisés suite à une épidémie de gastro-entérite

 Maison de retraite Résidence du Golf à Roquefort-les-Pins. / © Capture Google Maps
Maison de retraite Résidence du Golf à Roquefort-les-Pins. / © Capture Google Maps

Une épidémie de gastro-entérite virale est à l'origine de l'hospitalisation de 10 résidents d'un Ehpad indépendant à Roquefort-les-Pins dans les Alpes-Maritimes. Pour la direction de l'établissement, il s'agissait d'une précaution.

Par @annelehars

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le directeur de l'établissement du Golf à Roquefort-les-Pins où séjournent 48 personnes âgées est alerté. "Une des aides-soignantes qui assure chaque nuit des rondes de surveillance auprès des pensionnaires, m'a contacté car une dame ne se sentait pas bien. Elle vomissait, précise Dominique Jordan, directeur du site.

La patiente connue pour être déjà fragile et souffrante de problèmes respiratoires et alors transportée à l'hôpital. Les services de secours procèdent alors au contrôle de tous les pensionnaires de cet établissement à la gestion familiale. L'EHPAD n'est plus affilié depuis 5 mois au groupe Dolcéa.

"Avec le médecin du SMUR, nous avons réveillé l'ensemble des personnes et ainsi constaté que plusieurs d'entre elles avaient des nausées, voire des diarrhées. Décision est alors prise de les évacuer vers les hôpitaux d'Antibes et de Grasse"', précise le directeur.

10 personnes en tout sont hospitalisées pour ce qui, ce vendredi, semble être et selon les premières analyses une épidémie de gastro-entérite virale. 

Quatre malades sont revenus dans leur chambre ce jeudi, cinq autres le feront ce vendredi. Une seule personne est toujours sous contrôle médical à l'hôpital.

Les retraités à Roquefort-les-Pins présentaient des symptômes d’intoxication et ont été hospitalisés, dans la nuit de mercredi à jeudi. Une mesure de précaution souhaitée par le directeur.
 
Après le décès de 5 personnes dans une maison de retraite à Lherm près de Toulouse en début de mois, le directeur de l'établissement azuréen a fait installer des caméras de surveillance dans les parties communes de la maison.


Pour lui, "il est important de toujours savoir ce qui se passe dans notre EHPAD car ainsi il nous est possible de réagir vite."


Des prélèvements ont été effectués dans les cuisines, leurs résultats seront connus ce vendredi 12 avril en fin de journée. 

Pour vaincre la gastro : la diète et l'hydratation

Le virus de la gastro-entérite s'identifie assez facilement par des nausées, vomissements, diarrhée, fièvre, ou encore de la fatigue... Il résiste en général pendant un à trois jours. Pour éviter de l'attraper, voici quelques recommandations : 

  • Se laver les mains régulièrement, après tout contact direct avec un malade ou bien avec une surface qui peut avoir été contaminée par le virus (poignées de porte, verres...). Une solution hydro-alcoolique est un minimum si on ne peut pas se laver les mains à l'eau et au savon.
  • Aérer régulièrement les pièces.
  • Désinfecter les objets partagés (comme des jouets d'enfants)
  • Pour soigner le virus, les médecins recommandent la diète digestive, et l’hydratation, c'est-à-dire manger peu et boire beaucoup d'eau. Pour ne pas contaminer les autres, il est recommandé de tousser dans le creux du bras pour éviter les projections, d'utiliser des mouchoirs en papier, mais surtout d'éviter le contact avec des personnes fragiles.

A lire aussi

Sur le même sujet

Roland Bruno, maire de Ramatuelle (83)

Les + Lus