Trafic de drogue hors norme: 10 et 12 ans requis pour les chefs présumés du réseau

Le procureur de la République de Grasse a requis 10 et 12 ans de prison pour Larbi Kouki (en fuite) et Antony Malfait et des amendes de 500 000 et 100 000 euros. Peines assorties des deux tiers de sûreté et cinq ans d'interdiction de la région PACA.

Par Olivier Le Creurer

12 Personnes comparaissent depuis lundi devant le tribunal correctionnel de Grasse pour l’un des plus importants trafics de drogue internationaux de ces vingt dernières années: plusieurs tonnes de haschisch et des centaines de kilos de cocaïne entre 2006 et 2011.

De six mois avec sursis à 14 ans de prison ont été requis mercredi contre 13 personnes jugées par le tribunal correctionnel de Grasse pour leur implication dans un trafic de drogue et divers règlements de compte au sein de leur réseau implanté à Cannes.

De 13 à 14 ans de prison ont notamment été requis contre le seul prévenu absent du procès, en fuite en Tunisie depuis la mort d'un garde civil espagnol en octobre 2010 lors d'un "go-fast" auquel il participait entre l'Espagne et la Côte d'Azur. Il est considéré comme la tête d'un réseau qui, entre 2006 et 2011, a organisé des dizaines de "go-fast", transportant entre l'Espagne et Cannes au moins 20 tonnes de cannabis, ainsi que de la cocaïne qui étaient ensuite écoulés sur la Côte d'Azur. Une peine d'amende de 500.000 euros a également été requise contre lui.

Au total 75 ans de prison ont été requis ainsi qu'un million d'euros d'amende


Sept et dix ans de prison ont aussi été requis par le ministère public contre ses deux frères, dont le plus âgé est soupçonné d'avoir remplacé le fuyard à la tête du réseau après son départ. Douze ans ont été requis par ailleurs contre un quatrième homme, l'un des rares pendant l'instruction et le procès à avoir reconnu sa participation au trafic.
Plusieurs d'entre eux étaient également jugés pour tentatives de meurtre ou d'assassinat contre d'autres membres du réseau, qui avait implosé après la fuite en Tunisie de celui qui le dirigeait.

Pour les cinq hommes présents à l'audience contre lesquels le ministère public a requis les peines les plus lourdes, une peine de sûreté des deux tiers a en outre été suggérée, ainsi qu'une peine d'amende de 100.000 euros pour chacun.
DMCloud:128877
Réquisitions procès drogue
Reportage: J. Sanna, E. Jacquet et S. Lemaire
Intervenants: 
  • Me Patrick Bérard Avocat d'Alexandre Berteloot
  • Me Ludovic Loyer Avocat de Yasmine Meraï
  • Me David Olivier-Kaminski Avocat de Ismaël Kouki

Après les réquisitions du procureur de la République, les avocats ont la parole. Le verdict est attendu vendredi.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus