Cet article date de plus de 8 ans

Un à quatre ans de prison ferme requis contre des faux voyants

Ils réclamaient 10 000 euros pour faire revenir un amour envolé, 18 000 euros pour empêcher un concubin d'être infidèle. Quatre faux voyants auraient escroqué une dizaine de clients pour une somme totale de 760 000 euros entre 2003 et 2008 au Cannet.
Une des victimes abusée par ces faux voyants témoigne
Le parquet a requis hier mardi jusqu'à quatre ans de prison ferme contre ces médiums qui travaillaient pour le cabinet de voyance Orion, basé au Cannet (Alpes-Maritimes). En contrepartie de ces consultations de voyance peu orthodoxe, ils demandaient à leurs clients de dissimuler des espèces dans des ours en peluche. Une de leurs victimes, une femme éconduite, assure avoir donné 228 000 euros en espèces pour faire revenir son mari. Son médium l'avait convaincue par téléphone qu'elle était possédée et devait être désenvoûtée.

Des ours en peluche truffés de billets

Les quatre prévenus, âgés de 39 à 64 ans, ont nié avoir jamais reçu d'ours en peluche truffé de billets. Si le plus âgé a affirmé s'être "découvert des dons de voyance à l'âge de 15 ans", les trois autres ont soutenu n'avoir jamais donné de consultations de ce type.

Le tribunal correctionnel de Grasse rendra son jugement le 13 novembre prochain.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice