Handisport : l'Azuréenne Nathalie Delong-Cuny, déficiente visuelle et championne d'athlétisme

Nathalie Delong-Cuny court pour combattre la cécité. / © France 3 Côte d'Azur
Nathalie Delong-Cuny court pour combattre la cécité. / © France 3 Côte d'Azur

Depuis 10 ans, Nathalie Delong-Cuny collectionne les médailles dans les compétitions d'athlétisme. Pourtant, elle souffre d'une dégénérescence maculaire qui lui a fait perdre progressivement la vue.  

Par Léa Bouquet

Nathalie Delong-Cuny est une battante, et une redoutable athlète. Depuis dix ans, elle enchaîne les médailles : championne élite du 5000 mètres piste, championne de France handisport du 10 kilomètres sur route... 

En 2014, elle établit même un nouveau record du monde, en parcourant 150 kilomètres en 24 heures

Pour la sportive, ces trophées sont une belle revanche sur la vie : depuis 12 ans, elle souffre d'une dégénérescence maculaire, provoquée par un choc émotionnel. Sa pathologie lui a fait perdre progressivement la vue.

L'Azuréenne Nathalie Delong-Cuny, déficiente visuelle et championne d'athlétisme

Courir pour combattre la cécité 

Nathalie n'avait jamais fait d'endurance avant ses 40 ans. Désormais, elle a pris goût à l'effort et aux challenges.

Je pense que dans la vie, il faut avoir des objectifs, il faut se lancer des défis pour avancer. Ca doit être fade, si l'on a rien du tout !


sourit-elle. Son guide, de l'association ANICES athlétisme, accompagne la championne dans chacun de ses entraînements et l'aide à se dépasser. "Le handicap, on ne peut pas passer à côté, même si évidemment on essaie de l'oublier, explique-t-il. Mais je crois qu'on est arrivé à plus que ça, on est arrivé à plus que l'oublier parce qu'on le transcende".   

A présent, Nathalie se lance un nouveau défi : courir un marathon, soit un peu plus de 42 kilomètres. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

V.PECRESSE

Les + Lus