IMAGES. Alpes-Maritimes : embouteillages impressionnants sur le retour de Gréolières-les-Neiges

Dimanche 17 janvier, la route de Gréolière-les-Neiges a été complètement embouteillée sur le chemin du retour vers le littoral. En cause, une affluence exceptionnelle à la station de ski, malgré la fermeture des remontées mécaniques ! 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

A croire qu'ils s'étaient passé le mot. Ce dimanche 17 janvier, les Maralpins étaient très nombreux à se rendre dans les hauteurs pour profiter du beau temps et des paysages enneigés. Ils étaient presque trop nombreux ! Pour redescendre, les automobilistes ont été coincés dans des embouteillages impressionnants.

La route menant à Gréolières-les-Neiges a été fermée aux alentours de 13h30 pour tenter de ralentir l'afflux de personnes arrivant à la station. Mais cela n'a pas suffi.

Les voitures étaient garées à des emplacements non prévus pour, alors que les parkings étaient plein à craquer.

 

Jean-Paul Rouquier, directeur technique des remontées mécaniques, des pistes de ski alpin et du ski de fond explique le phénomène :

Ce matin, il y a eu beaucoup de monde en même temps. Vers 10h30, les parkings se sont remplis et les voitures ont commencé à se garer des deux côtés de la route. Il y avait des voitures jusqu'à 4 km à la sortie de la station.

Jean-Paul Rouquier

Il admet n'avoir jamais vu une telle affluence pour une journée où les remontées mécaniques sont fermées. Selon lui, les gens se sont dit qu'ils n'avaient pas envie de trop s'éloigner de la côte si c'était "juste pour faire un tour de luge avec les enfants". 

Des conditions idéales

Malgré la petite pagaille que ça a créé sur la route, il voit cette journée comme une "très bonne nouvelle".

Il ajoute : "Tout le monde était content, on a fait de la luge, de la raquette, du ski de fond et des randonnées pédestres. On n'avait même pas assez de raquettes et de ski de fond à louer !"

Certains clients venus aujourd'hui lui ont promis qu'ils reviendraient lorsque les remontées mécaniques pourront rouvrir. Une intention qui met du baume au coeur en cette année "catastrophique" : "Des conditions comme celles-là, avec de la neige de qualité en grande quantité, ça n'arrive que tous les 6 ou 7 ans."

La situation est revenue à la normale vers 17h30 à Gréolières-les-Neiges. "Mais c'est sûr qu'ils n'étaient pas rentrés pour 18 heures !", plaisante-t-il. 

L'accès à Gréolières-les-neiges (RD 802 - Gréolières) a été rouvert dans les deux sens à 18h50 ce dimanche.