Cet article date de plus de 5 ans

VIDEO: Les baigneurs chassés de la plage de la Mirandole à Vallauris depuis ce samedi

La préfecture des Alpes-Maritimes a indiqué avoir signé un arrêté d'interdiction d'accès du public à la bande littorale qui jouxte la villa du roi d'Arabie Saoudite, à Vallauris Golfe-Juan, où le monarque a prévu d'effectuer une visite privée pour ses vacances. Arrivée du roi prévue ce samedi soir.

Plage fermée à Vallauris avant l'arrivée imminente du roi d'Arabie saoudite.
Plage fermée à Vallauris avant l'arrivée imminente du roi d'Arabie saoudite. © Maxppp
L'arrêté préfectoral est entré en vigueur ce samedi matin à 8h et l'accès à la plage de la Mirandole, ainsi qu'au sentier du littoral à chaque extrémité de la villa, sont désormais interdits par des policiers en faction.

Cet arrêté ne devait initialement entrer en vigueur qu'à l'arrivée du roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, mais des risques d'occupation de la plage de la part de personnes contestant la fermeture de cet espace public ont précipité la décision des autorités.

Reportage à Golfe-Juan ce samedi:

durée de la vidéo: 01 min 39
La plage de la Mirandole fermée à Vallauris
Intervenants : vacanciers et Jean-Noël Falcou -Conseiller municipal d'opposition à Vallauris

Navigation interdite en mer

Par ailleurs, un arrêté du préfet maritime doit entrer en vigueur ce samedi midi, interdisant toute navigation en mer dans une bande littorale de 300 mètres au droit de la propriété saoudienne.
L'avion privé du roi est annoncé dans l'après-midi sur l'aéroport international de Nice Côte d'Azur, le monarque devant dîner ce soir dans sa villa, a indiqué à l'AFP une source proche du dossier.

Le monarque devrait être accompagné de près d'un millier de Saoudiens, dont 700 de sa suite. Sa venue est considérée comme une aubaine pour le commerce local mais un désagrément pour les riverains, privés de plage.
Une pétition en ligne contre la "privatisation" de la plage publique de la Mirandole, lancée par un élu de l'opposition de Vallauris, Jean-Noël Falcou, avait ainsi recueilli près de 105.000 signatures ce samedi matin.
-Avec AFP -
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société méditerranée mer people environnement