Cet article date de plus de 4 ans

La slackline, ou l'art d'évoluer au dessus du vide sur une sangle

Comme des funambules, ils évoluent à des centaines de mètres du sol, sur une sangle, en pleine nature. Avec son relief escarpé, la Côte d'Azur est un terrain de prédilection pour les slackliners. La discipline est peu dangereuse si elle est pratiquée dans les règles.
© France 3 Côte d'Azur
En anglais, slackline signifie sangle souple. Les adeptes évoluent sur une bande de quelques centimètres de largeur entre des immeubles et mieux, au dessus de vallées, à plusieurs centaines de mètres de hauteur.
Vertigineux ? Sûrement.
Dangereux ? Il paraît que non. Sangles, fixations, noeuds, tout est doublé.

© France 3 Côte d'Azur

Une discipline sportive récente

Cette pratique est née aux Etats-Unis il y a plus de 30 ans et  des adeptes sont de plus en plus nombreux sur la Côte d'Azur. La commune de Saint-Jeannet a d'ailleurs organisé un festival du 18 au 20 juin.
Entre escalade et funambulisme, ce sport extrême requiert une concentration absolue qui fait d'ailleurs l'objet d'études de la part de chercheurs de l'Université de Nice.

© France 3 Côte d'Azur

Il promet des sensations inédites avec une vue à couper le souffle. Il faut juste un peu d'entraînement.

REPORTAGE L. COLLET, R. DE SILVESTRO, P. SARZANA, T. GAUTHIER, D. PETIT
durée de la vidéo: 04 min 16
La slackline sur la Côte d'Azur


Poursuivre votre lecture sur ces sujets