Le cochon notamment bio a le sourire dans les Alpes-Maritimes !

En pleine crise du porc breton, gros plan ce soir sur les éleveurs porcins des Alpes-Maritimes. Il y a en une poignée, bien loin de l'élevage intensif tel qu'il est pratiqué dans l'Ouest de la France, ils assistent à la crise en observateur extérieur, leurs prix ne sont pas touchés.

Un Français consomme en moyenne 34,2 kg de viande de porc chaque année sous forme de viande fraîche et de charcuteries diverses. C'est la viande la plus consommée en France par habitant, soit plus que le boeuf et la volaille. 

En pleine crise du porc breton, les éleveurs porcins des Alpes-Maritimes semblent ne pas être trop touchés par la situation actuelle. Peu nombreux, on est bien loin dans la région, de l'élevage intensif tel qu'il est pratiqué dans l'ouest de la France.
L'un d'eux, installé à Ascros, au dessus de Puget-Théniers est à la tête d'un cheptel bio limité volontairement à quelques dizaines de têtes, il nous fait le point.

Re-porc-tage d'ORSINI Olivier, LOTH Benoît et GIORDANO Géraldine :

intervenant : Dorothée Valtier - Eleveuse de porcs et de volailles.

La Chambre d'agriculture travaille en partenariat avec les communes pour installer des jeunes sur des projets communaux. Alors si l'aventure agricole vous tente, voici les offres.
Un élevage porcin est prévu à Isola. + d'infos.