Le don de sang possible pour les personnes homosexuelles mais sous conditions

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars
Donner son sang est désormais possible pour les homosexuels en France.
Donner son sang est désormais possible pour les homosexuels en France. © MIGUEL MEDINA / AFP

Depuis ce lundi 11 juillet, les homosexuels peuvent officiellement donner leur sang. L'interdiction les concernant était vieille de trente ans. L'annonce de ce changement avait été faite en avril 2015 par la ministre de la Santé.

Cette nouveauté, très attendue par la communauté, s’accompagne pour l'heure de conditions très strictes, notamment l’abstinence pendant douze mois, une exigence qui ne s’applique pas pour les hétérosexuels.
Selon la ministre de la santé, ces conditions devraient être valables pendant environ un an aussi. Les critiques d’associations homosexuelles restent vives à ce sujet.


Pas d'interdiction pour les femmes

Le don du sang de femmes homosexuelles, lui, n'a jamais été interdit en France. Depuis 1983, les homosexuels masculins n'avaient plus le droit de donner leur sang en France. Aujourd'hui, le questionnaire médical d'avant le don a été modifié. Il ne concerne plus l'orientation sexuelle de la personne mais les risques liés aux pratiques sexuelles.

La levée de l'exclusion des homosexuels devrait permettre d'avoir 21.000 donneurs supplémentaires, soit 37.000 dons de plus (sur la base de trois dons en moyenne par an et par donneur).

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.