Alpes-Maritimes : meurtri par la tempête Alex, le village de Fontan n'est désormais plus coupé du monde

Début octobre, la tempête Alex a ravagé plusieurs villages de la vallée de la Roya, à l'image de Fontan. Depuis plus d'un mois, la commune était privée d'accès routier à cause de l'effondrement d'un pont. Une solution temporaire a été trouvée. 
 
Pierre après pierre, il faut tout reconstruire. Armé de sa pelle mécanique, Dominique termine son ouvrage : il a contribué à créer la nouvelle route, ou plutôt la piste provisoire, qui relie désormais Fontan à Breil-sur-Roya. Comme un pied de nez au sort, il a utilisé les pierres échouées dans le lit de la rivière pendant la tempête Alex pour construire cet accès. "Au moins, ça fait naturel, ça change du béton", sourit l'ouvrier.
L'ancien pont, qui assurait la liaison entre le village de 400 habitants et la commune voisine, s'est effondré lors des intempéries du mois d'octobre, laissant les habitants coupés du monde. Ou presque : depuis le 19 octobre, la commune est de nouveau desservie par le train des merveilles, qui sillonne la vallée de la Roya. 

Une bonne nouvelle pour les habitants de Fontan

À Fontan, la nouvelle piste routière redonne le sourire aux villageois, qui attendaient impatiemment de pouvoir reprendre la voiture.

On n'a pas tout sur place. On est un petit village : on a un boulanger, une épicerie... Tout dépend de ce que l'on veut acheter, mais sinon on est obligé d'aller à Breil.

Un riverain

"Mon compagnon est à Breil et n'a pas de voiture puisque nos deux véhicules sont coincés ici. Maintenant, on va pouvoir mettre une voiture de chaque côté !", renchérit une autre habitante. Du côté des commerçants, on souffle enfin. Mélanie Briand, gérante de l'unique épicerie du village, a pu reprendre son activité quelques semaines après les inondations. Mais elle l'avoue : l'approvisionnement en marchandises n'était pas toujours simple à assurer. 

On utilisait le train ou des moyens de secours. Maintenant, si on peut réapprovisionner un peu plus et plus facilement, ça va être moins compliqué pour nous !

Mélanie Briand, commerçante

Après avoir sillonné le village à pied pendant plusieurs semaines, la factrice aussi reprend des couleurs : elle va retrouver son véhicule de service. "On va pouvoir faire des quartiers qu'on n'arrive pas à atteindre à pied !", s'exclame-t-elle.

Seul bémol : la circulation reste conditionnée pour l'instant

Accessible depuis le 10 novembre, le nouveau passage reste à ce jour réservé aux forces de l'ordre, aux services de secours, aux engins de chantier et au FRET.

Les habitants de Fontan ne sont autorisés à l'emprunter qu'entre 7 et 8 heures le matin et 17 et 18 heures le soir. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vallée de la roya nature parcs et régions naturelles intempéries météo inondations infos pratiques société social économie