"Nous aurions dû baptiser notre village "Fontan-sur-Vésubie" pour être considérés", le maire de Fontan se sent oublié

Philippe Oudot, le maire de Fontan (commune de la vallée de la Roya), s’exprimé sur les réseaux sociaux. Il a voulu y expliquer son désarroi et sa colère car il a l'impression que son village, enclavé, accessible seulement par le train deux fois par jour, n'est pas considéré par les élus.
Dimanche 4 octobre devant la maire de Fontan dans la vallée de la Roya, Philippe Oudot s'exprime devant les habitants sinistrés.
Dimanche 4 octobre devant la maire de Fontan dans la vallée de la Roya, Philippe Oudot s'exprime devant les habitants sinistrés. © Jean François Ottonello Maxppp
Philippe Oudot n'a pas l'habitude de s'exprimer sur les réseaux sociaux, mais cette fois il prend son clavier pour écrire son désarroi. Ce dimanche 18 octobre, le maire de Fontan, au-dessus de Breil-sur-Roya, se sent oublié. Il ironise aujourd’hui avec certains élus, "sur le ton de la plaisanterie et de l’humour, nous nous demandons si nous ne devrions pas lors du prochain Conseil Municipal, rebaptiser Fontan par Fontan-sur-Vésubie. "
 
Par cette boutade, cet élu sans étiquette veut signifier aux élus que la vallée de la Roya est moins soutenue que la vallée de Vésubie, l'unes de trois vallées ravagées.

Certains internautes le rejoignent sur cet avis, estimant ne pas être assez intéressants. "Nous ne sommes pas sur la route du ski", ou encore "il faut faire partie de la Métropole Nice Côte d'Azur pour être considérés", fustigent-ils.
Chacun critiquent ici, le député Eric Ciotti, le président du département Charles-Ange Ginésy et le maire de Nice Christian Estrosi qui seraient trop concentrés sur la vallée de la Vésubie. 
 

La petite commune est privée de route

Depuis le 8 octobre, deux fois par jour au départ, puis quatre fois par jour, le train relie Breil-sur-Roya à Fontan. Un premier pas vers le désenclavement, jusque là la commune n'était accessible qu'en hélicoptère.
 
Le 8 octobre 2020, un premier train voyageurs relie Fontan/Saorge à Breil-sur-Roya
Le 8 octobre 2020, un premier train voyageurs relie Fontan/Saorge à Breil-sur-Roya © Nathalie Jourdan FTV

Pour pouvoir avancer dans les travaux le maire dit avoir besoin de matériel et de réactivité des autorités, le travail à faire reste immense malgré l'investissement des forces de secours et des bénévoles. L'accès au hameau de Berghe commence à être dégagé ce lundi 19 octobre. 
 

Il nous a fallu 5 jours pour recevoir une pelle de 3,5T pour réaliser un accès sur la route de Berghe.

Philippe Oudot

Le village de Fontan, dans la vallée de la Roya, est toujours enclavé, l'accès par la route est impossible, la municipalité se sent abandonnée.
Le village de Fontan, dans la vallée de la Roya, est toujours enclavé, l'accès par la route est impossible, la municipalité se sent abandonnée. © Frédéric Cerulli France Télévisions


Contacté, le maire dit manquer cruellement d'information : "on ne nous donne pas d'informations, nos actifs sont coincés depuis 15 jours et on n'a rien à leur dire" explique-t-il. Une trentaine de personnes travaillent en dehors du village (à Menton, Breil ou Tende) la plupart sont dans l'impossibilité aujourd'hui d'assurer leur activité.

"Là c'est les vacances, mais on a aussi 15 lycéens qui sont scolarisés à Menton" ajoute le maire. 
Au niveau du viaduc de Scarassoui à Fontan, la route est détruite.
Au niveau du viaduc de Scarassoui à Fontan, la route est détruite. © Frédéric Cerulli France Télévisions

Sur les 340 habitants, 250 y vivent encore. Le courrier est à nouveau distribué et grâce à une institutrice restée sur place, l'école a pu rouvrir. L'église a été transformée un temps en épicerie solidaire, aujourd'hui l'épicerie a pu ouvrir à nouveau avec un "point vert" qui permet de retirer de l'argent auprès de l'épicerie.

Sur la dizaine de commerces, quatre rouvrent dont le bar-tabac ce lundi 19 octobre.
 Les communes de vallée de la Roya dépendent de la Communauté d'agglomération de la Riviera française (CARF). La CARF centralise les collectes de dons matériels et financiers. Un fond de reconstruction sera présenté ce mardi 20 octobre au conseil communautaire. D'ores et déjà des fonds d'urgences ont été mis en place comme le fond d'urgence pour les entreprises

Le maire de Fontan doit se rendre à la préfecture des Alpes-Maritimes ce lundi 19 octobre pour une réunion, il espère obtenir des informations pour l'avenir de son village.

 
Communauté d'agglomération de la Riviera française centralise les dons financiers pour la vallée de la Roya
  • Virement : "Trésorerie de Menton Municipale" (Banque de France) - IBAN FR 58 3000 1005 96 C060000000055 / BIC BDFEFRPPCCT – Merci d’indiquer l’intitulé suivant : « Tempête Alex – Roya ».
  • Chèque : à l’ordre du Trésor Public à déposer ou à envoyer au CCAS de Menton, 4 promenade du Maréchal Leclerc de Hautecloque – 06500 MENTON. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 & de 13h30 à 17h. Merci d’indiquer au dos du chèque « Tempête Alex – Roya ».
  • Espèces : à déposer directement, dans une enveloppe au CCAS de Menton pendant les heures d’ouverture du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 & de 13h30 à 17h. Merci d’indiquer sur l’enveloppe « Tempête Alex – Roya ».
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vallée de la roya solidarité société intempéries météo inondations nature parcs et régions naturelles réseaux sociaux