Des collectes de dons aux migrants sont organisées par les associations caritatives

La ministre de la Justice a appelé à faire preuve d'humanité face à la réalité des migrants. Mais pour l'heure, à la frontière, seules les associations aident les migrants dans leur quotidien. Comment y participer, que donner et à qui ? Ce samedi 20 juin, c'est la Journée mondiale des réfugiés.

L'aide de la Croix Rouge italienne à la frontière. Cliché du 13 juin.
L'aide de la Croix Rouge italienne à la frontière. Cliché du 13 juin. © JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
Une salle des fêtes a été ouverte provisoirement ce jeudi à Vintimille, commune italienne frontalière avec la France, afin d'accueillir 60 à 70 migrants. De l'autre côté, à Menton, une centaine de migrants sont toujours installés depuis plusieurs jours sur les rochers de bord de mer, à quelques mètres de la frontière française, gardée par des gendarmes. A leurs côtés, interviennent des ONG et associations mais aussi des particuliers.

Voici la liste actuelle des dons nécessaires ainsi que les lieux de collecte :

- La Croix rouge italienne demande de la nourriture non périssable, des produits d'hygiène (brosses à dents, rasoirs, crème à raser), des sous-vêtements hommes et femmes neufs, chaussettes hommes et femmes neuves, du thé-café-lait et des Gobelets ainsi que des biscuits secs, des sacs de couchage et des ouvertures fines polaires.
- Le Secours Catholique est aussi mobilisé :
© Caritas
Sur place, l'action se veut simple et directe :

Voici la liste de ce jour des produits qui manquent à la frontière du bord de mer. Il faut ajouter chaussettes et sous vêtements neufs.

Posted by Teresa Maffeis on samedi 20 juin 2015



Ce samedi 20 juin, c'était la Journée mondiale des réfugiés. Pour l'occasion, les soutiens aux migrants se sont rassemblés cet après-midi à la frontière italienne.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants international immigration société