Guerre en Ukraine. L'AS Monaco présidé par le russe Rybolovlev, sous le feu des projecteurs

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars .

Entre sa demi-finale de Coupe de France ce mercredi 2 mars à Nantes et un déplacement dimanche à Marseille en Ligue 1, l'AS Monaco vit une semaine sportive cruciale, mais le conflit en Ukraine a aussi porté l'attention sur son très discret président, le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev.

Ce mercredi, c'est jour de match pour l'AS Monaco. Engagé en demi-finale de Coupe de France face à Nantes et avant un déplacement dimanche à Marseille en Ligue 1, l'AS Monaco vit une semaine sportive, mais aussi un liée à l'actualité.

Les regards se tournent forcément vers le club rouge et blanc depuis le début de la  guerre en Ukraine initiée par la Russie.

Une situation internationale qui pour l'heure n'avait pas suscité de commentaire du côté du club. Hier mardi, veille de match, lors de la conférence de presse, l'entraineur a donné sa position.

Philippe Clement, ancien footballeur international belge est l'actuel entraîneur de l'AS Monaco. 

"Naturellement tout le monde regarde les journaux. Mais nous avons aussi ce match de Coupe de France, c'est très important pour les joueurs. Ca, c'est quelque chose que nous avons en mains. 

Je suis ici en France pour être entraineur, pour préparer des matches et jouer ensemble avec l'équipe. Ils sont là pour jouer. Nous ne sommes pas des politiciens, tout le monde doit faire son travail. Notre sujet, c'est le sport pas la politique.

Philippe Clement, entraineur de l'ASM.

Pour le joueur Aurélien Tchouameni, la situation est claire : "On s'y intéresse forcément, on en parle dans le groupe. Nous sommes contre la guerre et le fait que le propriétaire soit russe ne change pas grand-chose."

Un président sous le feu de l'actualité

Actionnaire principal et président depuis 2013, Dmitri Rybolovlev est officiellement résident en Principauté depuis plus de dix ans. Selon l'AFP, sa dernière sortie publique remonte au 23 février à Antigua, dans les Caraïbes, où son bateau, le monocoque ClubSwan 125 Skorpios, a remporté la RORC Caribbean 600 dans sa catégorie.

Rybolovlev était à bord, loin du football, loin de la Russie.

L'homme d'affaires, a officiellement quitté la Russie en 2010 après avoir été contraint de vendre à des proches de Vladimir Poutine ses parts d'Uralkali, géant mondial de la potasse, dont il était actionnaire majoritaire.

Monaco, sa base

Le milliardaire a fait de Monaco sa base. Rigmora Holdings Limited, la structure qui gère ses intérêts, a été enregistrée en août 2011 à Chypre, mais une grande partie de ses bureaux sont en Principauté. Le reste est en Suisse, à Chypre et en Grèce.

Collectionneur d'art, il a depuis toujours cherché à s'éloigner des hauts dirigeants russes. Rybolovlev, qui a longtemps espéré obtenir la nationalité monégasque, se contente donc d'un passeport chypriote.

Le Journal l’ Équipe avait précisé le 28 février que le président de l'ASM, Dmitri Rybolovlev apparaît dans le «Putin Accountability Act» du Congrès américain, qui souhaiterait le sanctionner comme d’autres Russes pour sa proximité avec Poutine.

Visé pas les sanctions internationales ? 

Mais alors que les sanctions pleuvent sur le sport russe, le club monégasque, où évolue le milieu de terrain Alexander Golovine, un des piliers de la sélection russe, ne devrait pas être visé.

Contactée par l'AFP, la Ligue de football professionnel (LFP) a ainsi déclaré qu'aucune mesure de sanction individuelle n'était prévue à l'encontre des joueurs russes ou bélarusses évoluant en L1 ou L2, ni à l'encontre de l'AS Monaco, tout en expliquant qu'elle s'alignerait sur les éventuelles décisions prises par les fédérations nationales.

Oleg Petrov, vice-président russe de l’AS Monaco, cité par l’Équipe ce lundi avait fait ce commentaire : « C’est une situation bien évidemment difficile et très douloureuse, que nous suivons de près. En tant que dirigeant d’un club de football, je pense que le terrain que l’on peut imaginer convenir pour un affrontement, c’est le terrain sportif. J’espère que la paix viendra le plus tôt possible. »

Le Prince Albert était aussi dimanche dernier au stade Louis-II lors de la défaite de l'ASM contre Reims.

En début de match, dans sa loge, étaient présents Oleg Petrov, le vice-président russe du club, ainsi que la fille de Rybolovlev, Ekatarina Rybolovleva, et  son mari, l'Uruguayen Juan Sartori, tous trois membres du conseil d'administration du club.

Avec AFP

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité