Les ventes de scooters ont ralenti en France en 2022, elles restent stables en Italie

Selon les derniers chiffres publiés par l'association des constructeurs (ACEM), les ventes de deux-roues ont légèrement reculé en Europe en 2022 avec 1,2 million d'unités vendues (-0,9%).

La concurrence de la trottinette ? Le danger de circuler en ville ? Le coût d'un modèle ?

Les ventes de deux-roues ont légèrement reculé en Europe en 2022 avec 1,2 million d'unités vendues (-0,9%), selon les chiffres publiés ce 30 janvier par l'association des constructeurs (ACEM - Lien en anglais).

Alors que le marché automobile était paralysé, 950 000 motos (+0,1%) ont été immatriculées dans les quatre premiers marchés de l'Union européenne et au Royaume-Uni en 2022, contre 880 700 en 2020 et 949 480 en 2021.

La croissance des ventes en Espagne et au Royaume-Uni a été tempérée par des chiffres stables en Italie, premier marché de l'UE, et en Allemagne, et un fort recul en France.

Après un boom avec le début de la pandémie de Covid, les ventes de scooters ont également légèrement ralenti (-3,4%), à 255.900 unités sur les six principaux marchés européens (France, Pays-Bas, Italie, Belgique, Allemagne, Espagne).

Plus d'électriques en France

Avec 85.000 ventes, la part d'électriques ne cesse d'augmenter : elle représentait un quart des ventes de scooters en France en 2022.

Du côté des motos, les électriques représentent encore moins de 5% des ventes, notamment à cause de leur prix, et de leur autonomie jugée insuffisante.

Avec AFP