En PACA, près de 4 cigarettes fumées sur 10 sont achetées sur le marché parallèle des contrefaçons ou des pays frontaliers

Publié le
Écrit par Cassuto Karen .

Provence-Alpes-Côte d'Azur est la deuxième région de France où l'on consomme le plus de cigarettes issues du marché parallèle : contrefaçons et pays frontaliers. 37,2% des cigarettes ne proviennent pas du réseau des buralistes.

Plus d'un tiers des fumeurs et fumeuses de la région PACA achètent leurs cigarettes dans des pays frontaliers ou à des vendeurs de contrefaçons. C'est ce que montrent les chiffres de la Seita (société d'exploitation industrielle des tabacs et des allumettes) publiés mardi 20 septembre 2022. 

37,2% des cigarettes consommées en PACA ne proviennent pas du réseau des buralistes, au second trimestre 2022, d'après une étude réalisée par Empty pack survey. Un chiffre nettement supérieur à la moyenne nationale (32,7%). 

Après le Grand Est (38,90%), PACA est la deuxième région de l'hexagone où l'on consomme le plus de cigarettes issues du marché parallèle.

Les achats transfrontaliers en forte hausse

Les achats transfrontaliers ont fortement augmenté entre le second trimestre 2020 et le second trimestre 2022, d'après cette même étude. 

Ils sont ainsi passés de 14,6% de la consommation totale de cigarettes à 26% entre ces deux périodes.

Pendant le premier confinement, en 2020, les fumeurs ont dû acheter leurs cigarettes au prix fort, dans les bureaux de tabac français, rapporte la Seita. Dès le déconfinement, ils sont retournés se fournir auprès des buralistes italiens.

Tant que les cigarettes seront moins chères de l’autre côté de la frontière, les consommateurs feront de l’optimisation fiscale sur leurs cigarettes. Avec un paquet deux fois moins cher en Italie, passer la frontière n’a jamais été aussi rentable, sauf pour les buralistes.

Hervé Natali, responsable des relations territoriales chez Seita

En Italie, un paquet de cigarettes coûte 6€ en moyenne contre plus de 10€ en France. 

Explosion de la contrefaçon

Dans certaines villes de la région PACA, l'achat de cigarettes de contrefaçons explose :

  • Aix-en-Provence : +30 points par rapport au deuxième trimestre 2020 avec 36,7% de contrefaçons dans la part totale de consommation de cigarettes.
  • Avignon : +20 points par rapport au deuxième trimestre 2020 avec un taux de 26,7% en 2022.
  • Gap : +10 points par rapport au deuxième trimestre 2020 avec un taux de 14,7% en 2022.
  • Marseille : +3,1 points par rapport au deuxième trimestre 2020 avec un taux de 7,8% en 2022.

En revanche, à Toulon et à Orange, la Seita note de moins en moins de contrefaçons.

Malgré ces disparités, les fumeurs et fumeuses de la région PACA achètent toujours autant leurs cigarettes ailleurs que chez les buralistes, entre 2020 et 2022.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité