Monaco : le retour de la Fan zone sur le Grand Prix après 4 ans d’absence

La dernière avait eu lieu en 2019 et le COVID allait sonner un coup d'arrêt à ce qui est devenu une institution : la Fan zone. Rouverte cette année, elle peut accueillir environ 1500 personnes et, cerise sur le gâteau, l'entrée y est gratuite.

Venez comme vous êtes ! Ce pourrait être le message d’invitation pour rejoindre la Fan zone à tous les fans de Formule 1.

Fermée en raison de la pandémie, ce lieu, gratuit est un haut-lieu de sponsors en tout genre dont une célèbre boisson énergisante. "Sur place", explique Caroline Jakobson, en charge de cette espace, "on peut se faire plaisir."

Des animations, des simulateurs, bref de quoi satisfaire le plus grand nombre. Il y a même un stand où l’on apprend à changer une roue sur un bolide. Avec à la clef le petit selfie !

L’intérêt aussi, précise Caroline Jakobson, "c’est que l’on peut croiser des stars de l’automobile qui passent par là. Des pilotes qui se prêtent bien volontiers à des séquences de dédicaces."

Mika Häkkinen

Ainsi a-t-on vu passer dans les premières heures Daniel Ricciardo, Mike Krach ou Toto Wolff et d’anciens pilotes comme Mika Häkkinen.

La présence aussi du monégasque, Charles Leclerc qui "animera" le Batak, un jeu de test à réaction, qui, nous dit-on, est assez bluffant.

Un écran géant est posé sur une scène qui ne fait pas moins de 10 mètres de longueur.

Plusieurs concerts sont programmés, là aussi gratuit, notamment avec l'artiste Emily Johnson.

Quant au public présent, ce n’est nécessairement celui que l’on croit : "on a beaucoup de spectateurs munis de billets mais qui aiment bien venir ici pour rencontrer des pilotes ou passent là pour boire un verre avant de retourner dans les tribunes" résume la responsable de la Fan zone.

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité