3 mois de prison avec sursis requis pour des cris de singe visant l'attaquant niçois Balotelli

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jacqueline Pozzi
Mario Balotelli aux couleurs de l'OGC Nice, 12ème journée du championnat de France de Ligue 1
Mario Balotelli aux couleurs de l'OGC Nice, 12ème journée du championnat de France de Ligue 1 © MaxPPP

Le 20 janvier 2017 lors du match de Ligue 1, Nice jouait à Bastia. Mario Balotelli s'était plaint d'avoir essuyé des cris de singe durant toute la rencontre. Un supporter corse comparaissait comparaissait pour incitation à la haine raciale ce lundi 15 mai devant le tribunal de Bastia.

Le procureur de la République de Bastia, Nicolas Bessone, a requis aujourd'hui lundi 3 mois de prison avec sursis, 4 ans d'interdiction de stade et une amende de 800 euros à l'encontre d'un supporter bastiais. Hervé Guitton comparaissait pour incitation à la haine raciale, soupçonné d'être l'auteur de cris de singe poussés depuis les tribunes lors du match Bastia-Nice, à chaque action de l'attaquant de l'OGC Nice Mario Balotelli.

L'audience au tribunal correctionnel de Bastia s'est poursuivie par l'examen des incidents pendant le match Bastia-OL le 16 avril 2017. Quinze hommes comparaissent pour leur rôle présumé dans ces échauffourées. Le match avait démarré avec près d'une heure de retard.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.