Mario Balotelli dénonce des cris racistes lors du match Bastia-Nice

Sur son compte Instagram, le footballeur niçois Mario Balotelli pousse son coup de colère suite à des réactions entendues sur le terrain du match Bastia - Nice ce vendredi soir. Une rencontre par ailleurs mouvementée entre les supporters.

Le Niçois Mario Balotelli accuse le public de Bastia de cris racistes
Le Niçois Mario Balotelli accuse le public de Bastia de cris racistes © Maxppp
L'attaquant de l'OGC Nice n'est pas content et accuse ouvertement sur son compte Instagram. Il parle "d'une vraie honte".

Le footballeur italien assure avoir été victime de racisme pendant la rencontre de Ligue 1 entre Bastia et Nice ce vendredi soir. Mario Balotelli parle de cri de singe et interpelle la Ligue de football professionnel.
La star italienne affirme sur ses comptes notamment Twitter qu'il a été victime d'actes racistes émanant du public bastiais :

Le texte intégral de son coup de colère :

© Instagram

Traduction :

"Hier (vendredi), le résultat contre Bastia était juste. Nous allons travailler davantage et tenter d'atteindre nos objectifs. L'arbitre était bon aussi, mais j'ai une question pour le public français: est-ce normal que les supporters de Bastia fassent des bruits de singes et des +uh uh+ pendant tout le match, et que personne des +commissions de discipline+ ne dise rien? Est-ce que le racisme est légal en France? Ou seulement à Bastia?", interroge encore 'Super Mario'. "Le football est un sport génial, mais les gens comme ces supporters de Bastia le rendent horrible", dit-il avant de conclure en italien, en français et en majuscules: "Vergogna davvero, une vraie honte". 

Réaction du club :

Sur son site internet, l'OGC Nice a commenté l'affaire :

"L’OGC Nice, déjà victime en avant-match d’un caillassage de son bus, est scandalisé par ces agissements survenus vendredi soir à l’encontre de ses joueurs, et tout particulièrement de Mario Balotelli. Le club les félicite d’avoir su ne pas céder à ces provocations, et leur apporte tout son soutien."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ogc nice football sport culture patrimoine