Accusé par Christian Estrosi de ne pas faire assez de tests, l'aéroport Nice Côte d'Azur affirme respecter les règles

Alors que la circulation virale augmente à Nice, le maire de la ville s'est insurgé que seuls les passagers en provenance de la Tunisie soient obligatoirement testés à leur arrivée. Du côté de l'aéroport, on indique se conformer aux réglementations en vigueur.

Les tests covid sont imposés pour tout passager arrivant d'un pays extérieur à l'Union européenne
Les tests covid sont imposés pour tout passager arrivant d'un pays extérieur à l'Union européenne © France Télévisions

Y a-t-il suffisamment de tests Covid à l'aéroport de Nice ? D'après Christian Estrosi, ce n'est pas le cas. Lundi 27 décembre, lors d'un point presse, le maire de Nice s'indignait contre le fait que seuls les passagers en provenance de Tunisie devaient subir un test obligatoire à leur arrivée.

L'aéroport offre la possibilité aux passagers de se faire dépister avec un test antigénique à leur arrivée. Ils sont 50 voyageurs à l'effectuer chaque jour quand ils atterrissent à Nice.

"Il y a d'autres destinations, comme la Corse actuellement, où des tests antigéniques ou PCR de moins de 72 heures sont demandés aux passagers à leur départ, précise Karine Dalby, responsable de la sécurité de l'aéroport Nice Côte d'Azur. Et nous avons un deuxième dispositif pour les passagers à l'arrivée, puisque là, il y a des exigences réglementaires, pour les passagers qui viennent de certaines provenances, comme la Tunisie aujourd'hui sur Nice, pour lesquels un test antigénique est obligatoire à l'arrivée."

D'autres voyageurs ont été testés avant même d'embarquer dans leur pays de départ, comme au Royaume-Uni. Mais cette contrainte à l'embarquement n'est pas appliquée dans certains pays et ce alors que le nombre de vols repart à la hausse.

Pas assez de tests selon le chef du service infectiologie au CHU de Nice

Pour Michel Carlès, chef du service infectiologie au CHU de Nice, le nombre de tests réalisés à l'aéroport n'est pas suffisant. "Le fait d'avoir restreint les contrôles à une provenance n'était probablement pas très pertinent, alerte-t-il. Il faudrait envisager que toutes les personnes arrivant sur Nice soient contrôlées pour permettre l'isolation des personnes positives et éviter la circulation virale." 

L'aéroport précise se conformer aux réglementations du ministère de l'Intérieur. La plateforme aéroportuaire affirme être prête à s'adapter en cas de durcissement des règles.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aéroport nice côte d'azur économie transports transports aériens covid-19 santé société