Affaire du grand stade de Nice: plusieurs perquisitions en cours

Publié le Mis à jour le

Info France 3 Côte d'Azur: ce mardi matin, plusieurs perquisitions sont en cours dans le dossier du grand stade de Nice A l'hôtel de ville, au service de l'urbanisme et à la métropole Nice-Côte d'Azur.

La police judiciaire, sur réquisition du Parquet National Financier, opère actuellement des saisies de documents liées au partenariat public privé (PPP) du grand stade de Nice également en région parisienne. L'Allianz Riviera est géré par une filiale du groupe Vinci. Construit dans la plaine du Var par Vinci et des entreprises locales, 

La ville de Nice prête au besoin à se constituer partie civile

Dans un communiqué, la ville de Nice indique qu'elle avait elle-même co-saisi le parquet national financier avec la chambre régionale des comptes et qu' "afin de faciliter la tâche des enquêteurs le maire Nice à demandé à ses services de se mettre totalement à leur disposition afin de garantir toute la transparence dans ce dossier. Si une infraction était relevée de la part d’une des entreprises soumissionnaire ou d’un agent de nos collectivités, ce qui n’est pas le cas à ce jour, la ville de Nice se constituerait partie civile."
durée de la vidéo : 01min 43
Olivier Chartier-Delègue en direct de Nice ©INA


Nombreux reproches de la CRC

Mediapart (article payant) s'est procuré le rapport de la chambre régionale des comptes de PACA sur le grand stade de Nice ainsi que les réponses apportées par la ville. Elle reproche à la ville d'avoir construit un stade trop grand, le recours au partenariat public-privé qui ne "répondrait pas aux critères légaux", le coût du stade qui sur la durée dépasserait 370 M d'euros, la faible redevance payée par l'OGC Nice et le coût du musée national du sport.

durée de la vidéo: 01 min 39
Les principaux éléments du rapport de la CRC

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité