Affaire Hélène Pastor : 20 personnes interpellées, dont sa fille et son gendre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Lebaratoux avec AFP

Coup de théâtre dans l'affaire Hélène Pastor : la fille et le gendre de cette richissime femme d'affaires monégasque, victime avec son chauffeur d'un guet-apens le 6 mai devant un hôpital de Nice, font partie de 20 personnes interpellées dans le cadre de cette enquête.

Ces interpellations ont eu lieu à Nice et Marseille, mais aussi Rennes, ont confirmé des sources concordantes.
Dans l'immédiat, l'avocat parisien de la famille Pastor n'a pas souhaité réagir à ces interpellations, en particulier celles de Sylvia Pastor et de son mari Wojciech Janowski, consul honoraire de Pologne à Monaco. "Me (Hervé) Temine, en l'état, n'a pas de commentaire à faire", a simplement indiqué son cabinet.
Selon une source proche de l'enquête, les auteurs de l'assassinat pourraient également figurer parmi les personnes arrêtées.
Plusieurs personnes, a priori moins directement impliquées, ont également été interpellées à Rennes.


Conférence de presse cet après-midi donnée par le procureur de la République :

Le procureur de la République de Marseille Brice Robin et le directeur interrégional de la police judiciaire Christian Sainte tiendront une conférence de presse sur cette affaire à 15H00 au TGI de Marseille.
Cette enquête hors normes est instruite par la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille, chargée des affaires de criminalité organisée.
Les enquêteurs ont pu notamment s'appuyer pour leurs investigations sur une douzaine de témoins présents sur les lieux et sur des images de vidéosurveillance. 
Une information judiciaire pour assassinat et tentative d'assassinat en bande organisée et association de malfaiteurs avait été ouverte le 20 mai.


Guet-apens devant l'hôpital l'Archet, à Nice :

Mme Pastor, 77 ans, et son chauffeur, Mohamed Darwich, 64 ans, avaient été grièvement blessés dans un guet-apens devant l'hôpital L'Archet, dans l'ouest de Nice, par un tireur embusqué.
Agissant à visage découvert, l'homme armé d'un fusil de chasse à canon scié avait fait feu à deux reprises à travers les vitres du véhicule avant de prendre la fuite en compagnie d'un complice.
M. Darwich, touché au niveau de plusieurs organes vitaux, avait succombé à ses blessures le 10 mai, Mme Pastor, touchée au thorax, au cou et à la face, était décédée le 21.
Les obsèques de cette dernière avaient été célébrées dans la plus grande discrétion à Monaco le 28 mai, en présence du prince Albert II, de la famille proche et de quelques anciens employés.
Entendue peu avant sa mort par les enquêteurs, la riche et très discrète héritière, qui se montrait peu dans les événements publics de la Principauté, n'avait donné aucune piste sur le mobile du crime, disant ignorer tout des raisons de l'attaque.

A la tête d'un empire immobilier :

Femme au caractère bien trempé, Hélène Pastor était très investie dans son travail et consacrait aussi beaucoup de temps à ses 2 enfants, selon ses proches. 
Au moment de l'embuscade, elle venait d'ailleurs de rendre visite à son fils de 47 ans victime d'un grave accident vasculaire cérébral, Gildo Pallanca-Pastor, actif dans l'immobilier mais aussi PDG du constructeur de voitures de sport Venturi.
Hélène Pastor était l'une des héritières d'un empire monégasque de bâtisseurs fondé par son grand-père italien Jean-Baptiste, issu d'une famille pauvre de Ligurie (Italie), et développé ensuite par son père, Gildo.
La famille a largement façonné le paysage de la principauté, en bâtissant des immeubles d'habitation et des bureaux au fil des décennies, tout en gardant la propriété extrêmement lucrative de ces constructions. Ce patrimoine, impossible à chiffrer, génère des loyers astronomiques.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité