• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Aide aux migrants: le parquet fait appel de la relaxe de Cédric Herrou pour injure au préfet

Le 22 octobre 2018 au palais de justice de Nice, lors du procès. / © VALERY HACHE / AFP
Le 22 octobre 2018 au palais de justice de Nice, lors du procès. / © VALERY HACHE / AFP

Le parquet de Nice fait appel de la relaxe du militant Cédric Herrou, poursuivi pour injure publique par le préfet des Alpes-Maritimes. L'agriculteur de la vallée de la Roya avait établi un parallèle entre le traitement des migrants et celui des Juifs sous l'Occupation.

Par AFP EDITE PAR C.L

Le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, l'a annoncé ce jeudi. Le parquet de Nice a fait appel de la relaxe du militant Cédric Herrou, poursuivi pour injure publique par le préfet des Alpes-Maritimes pour avoir établi un parallèle entre le traitement des migrants et celui des Juifs sous l'Occupation.
 

J'ai fait appel le jour-même de la décision de relaxe du tribunal correctionnel de Nice le 14 février
 

a précisé à l'AFP le procureur, confirmant une information de Nice-Matin, en expliquant être lui-même "à l'initiative des poursuites" avant que le préfet ne formalise sa plainte, une procédure obligatoire en droit de la presse.

 

Un post Facebook dans le collimateur du préfet
 

Le préfet Georges-François Leclerc reprochait à Cédric Herrou, devenu une figure de l'aide aux migrants, d'avoir écrit sur sa page Facebook les 12 et 13 juin 2017 : "Peut-être le préfet des Alpes-Maritimes pourrait-il s'inspirer des accords avec la SNCF pendant la 2e guerre pour le transport des juifs pour gérer le transport des demandes d'asile...".
Cédric Herrou avait écrit ce post alors qu'il cherchait à aider plus de 90 migrants, arrivés à Breil-sur-Roya, près de la frontière franco-italienne où il demeure, à rejoindre Nice en train pour y déposer une demande d'asile. Lors de l'audience, le 22 octobre, le représentant du parquet avait requis une amende de 5.000 euros à l'encontre de Cédric Herrou.

A lire aussi

Sur le même sujet

Grêle et pluie à Gattières

Les + Lus

Les + Partagés