Alpes-Maritimes : une rescapée de Saint-Martin-Vésubie accouche d'un petit garçon à Nice

Un petit garçon prénommé William est né après les intempéries. Sa famille originaire de Saint-Martin-Vésubie, a été héliportée à Nice. C'est au milieu de ce chaos que ce joli bébé de 3 kg 700 a vu le jour à la clinique Santa Maria de l'hôpital Lenval.

William est né a Nice après le sauvetage de sa famille à Saint Martin Vésubie
William est né a Nice après le sauvetage de sa famille à Saint Martin Vésubie
Après l'enfer de la tempête qui s'est abattue sur les Alpes-Maritimes, une famille Saint-Martinoise a vécu un heureux évenement ce lundi 5 octobre: son troisième enfant est venu compléter la fratrie. 

Laëtitia Hafez, la mère de famille, témoigne sur Facebook dans le groupe d'entraide aux sinistrés, ce lundi 5 octobre : 

" Suite à mon évacuation de Saint-Martin-Vésubie samedi matin, car j'étais enceinte de huit mois et demi, William est né aujourd'hui à 14 heures. Ma famille est arrivée juste à temps pour m'aider à le mettre au monde." 

Laetitia Hafez 

Laetitia et Valerian auprès de leur fils William
Laetitia et Valerian auprès de leur fils William © Emmanuel Felix FTV

Le petit garçon né par césarienne, pèse 3 kg 700. La mère et l'enfant se portent bien mais avoue "être fatiguée et à bout de force" ce soir. La famille rescapée des intempéries, reste néanmoins démunie.
 

Quand on est héliporté on peut prendre peu de choses, heureusement que les gens ont fait jouer la solidarité et qu'ils ont été formidables, parce que l'on reçoit des choses jour après jour... Et c'est super ! Merci.

La maman de William

Laetitia a appelé à la générosité dans son post Facebook pour ses deux ainés et son mari. Nessria Bouhamed, présidente de l'association les Synapses, a été émue par ce témoignage, elle a donc sollicité des pressing niçois pour vêtir cette petite famille, dont celui de Anne-Marie Lejeune. 

" Ces vêtements sont des dons de clients qui ont été déposés dans nos pressing et qui n'ont jamais été récupérés" 

Anne-Marie Lejeune, gérante de pressing 



Rapatriés sur Nice, ils avaient en effet tout laissé dans leur maison de la vallée de la Vésubie. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca intempéries météo famille vallée de la roya nature faits divers femmes