• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Anne Murris, mère de l'une des victimes de l'attentat de Nice dénonce le projet de mémorial d' E.Macron

Anne Murris et Emmanuel Macron le 14 juillet 2017. / © Promenade des Anges
Anne Murris et Emmanuel Macron le 14 juillet 2017. / © Promenade des Anges

Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi 19 septembre la création d'un "musée mémoriel" pour les victimes du terrorisme. Ce lieu d'hommage devrait être installé à Paris. Anne Murris, mère de l'une des victimes de l'attentat de Nice conteste ce choix et estime que son projet niçois a été copié.

Par @annelehars

Le chef de l'état a annoncé ce mercredi 19 septembre lors de la cérémonie annuelle d'hommage aux victimes du terrorisme aux Invalides, qu'il souhaitait voir créé un "musée mémoriel" pour les victimes du terrorisme.
On le sait, à Nice, les familles touchées par l'attentat du 14 juillet 2016 souhaitent elles un lieux de recueillement à Nice.

Sur les ondes de nos confrères de France Bleu azur ce vendredi, Anne Murris mère de Camille une des victimes de l'attentat se dit "spoliée, plagiée" par le projet du Président de la république :

"Je suis stupéfaite par l'annonce qui a été faite, blessée aussi. Ce projet n'est plus ni moins que celui que nous portons avec notre association "Mémorial des anges" depuis 18 mois. Sur 15 points développés, 9 sont identiques".

Lors de l'événement, organisé par l'Association française des victimes du terrorisme et la Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accidents collectifs, Emmanuel Macron a également annoncé la création, d'ici la fin de l'année, d'un "Centre national de ressources et de la résilience" (CNRR), chargé d'améliorer la prise en charge des victimes, quelle que soit l'origine du traumatisme.

Selon un communiqué de l'Elysée, le CNRR sera localisé dans un centre hospitalo-universitaire, au sein de l'une des dix unités spécialisées dans la prise en charge du psycho-trauma.

Les familles de victimes de la Promenade des Anglais espèrent que se lieu verra le jour à Nice, et nulle par ailleurs.
 

Le président de la Métropole Nice-Côte-d'Azur veut aussi une installation à Nice

Le président de la Métropole Nice-Côte-d'Azur a affirmé ce mercredi sa volonté d'installer à Nice, un musée-mémorial pour les victimes du terrorisme. Il 'a exprimé dans un communiqué.

« J’ai fait part, ce mercredi, au Président de la République de la candidature de Nice afin d’accueillir le musée-mémorial pour les victimes du terrorisme.
 
Concernant le Centre national de ressources et de résilience, avec la Fondation Lenval, le CHU de Nice, l’Université Côte d’Azur et la Métropole Nice Côte d’Azur, nous répondrons à l’appel à projet national pour l’identification du centre national de ressources et de résilience. Je souhaite que le premier centre national de ressources et de résilience, chargé d’améliorer la prise en charge des victimes,  soit basé à Nice.
 
Je me réjouis également que le Directeur général de l’association des victimes du terrorisme, Guillaume Denoix de Saint-Marc, ait annoncé que le 8ème congrès international des victimes du terrorisme se tienne à Nice fin 2019. »
 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'absence de Tarantino au festival de Cannes 2019 (06)

Les + Lus