Attentat de Nice : les victimes exigent l'audition de tous les responsables de la sécurité

Les victimes de l'attentat de Nice exigent l'audition de tous les responsables de la sécurité. Le chef de cabinet d'Emmanuel Macron, François-Xavier Lauch, a été entendu ce 9 avril par la justice comme témoin assisté dans l'enquête. Il était directeur de cabinet du préfet des Alpes-Maritimes.

Attentat de Nice : les victimes exigent l'audition de tous les responsables de la sécurité.
Attentat de Nice : les victimes exigent l'audition de tous les responsables de la sécurité. © Valery HACHE / AFP
L'association des victimes de l'attentat de Nice "Promenade des Anges," s'est félicitée ce mardi 9 avril dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux de la récente audition de l'ancien directeur de cabinet du préfet des Alpes-Maritimes.

Ses membres exigent aussi "l'audition de tous les responsables à l'origine de la faillite sécuritaire" commise ce jour-là selon elle.

"Cet acte judiciaire doit être suivi de l'audition de tous les responsables à l'origine de la faillite sécuritaire qui n'a pu faire obstacle aux meurtres du 14 juillet 2016 (...) qu'ils soient rattachés à la ville de Nice, à la préfecture des Alpes-Maritimes ou à l'Etat", exige l'association.
 
Ce mardi 9 avril, le chef de cabinet d'Emmanuel Macron, François-Xavier Lauch, a été entendu par la justice comme témoin assisté dans l'enquête menée par des magistrats niçois.

La présidence de la République a confirmé une information du journal Le Monde, selon lequel le haut fonctionnaire a été interrogé le 22 mars par les deux juges d'instruction chargés de l'enquête pour mise en danger de la vie d'autrui concernant le dispositif de sécurité du 14 juillet 2016 à Nice. 

La justice s'intéresse aux conditions dans lesquelles a été mis en place le dispositif de sécurité autour des festivités, dont le feu d'artifice, du 14 juillet sur la promenade des Anglais à Nice.

Le Monde précise que "si l'information a été ouverte pour mise en danger de la vie d'autrui, les magistrats ont signifié à M. Lauch qu'ils entendent "examiner les faits sous l'angle de l'homicide et des blessures involontaires"

L'actuel chef de cabinet d'Emmanuel Macron, François-Xavier Lauch était auparavant directeur de cabinet du préfet des Alpes-Maritimes.

- Avec AFP
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de nice faits divers terrorisme emmanuel macron politique