Benoît Kandel: “Cela fait un bon moment que Christian Estrosi voulait ma peau”

Benoît Kandel était le premier adjoint de Christian Estrosi depuis le 24 décembre 2008 / © VALERY HACHE / AFP
Benoît Kandel était le premier adjoint de Christian Estrosi depuis le 24 décembre 2008 / © VALERY HACHE / AFP

Ecarté de ses délégations d'adjoint à la sécurité de la ville de Nice par simple communiqué envoyé à la presse par le maire Christian Estrosi, Benoît Kandel a vivement réagit. Dans Nice-matin, il s'insurge: "Christian Estrosi m'a jeté. La dernière fois que je l'ai vu, c'était le 6 juillet."

Par Olivier Le Creurer

La démarche

Ce n'est pas Christian Estrosi qui  a pris la peine de m'appeler pour me l'annoncer, c'est dire l'élégance de la démarche. Cela fait plusieurs semaines qu'il ne communique avec moi que par courrier. Il me reproche d'avoir attaqué les institutions. Je pense que cela fait un bon moment qu'il voulait ma peau, effectivement"


La SEMIACS

Je dénonce simplement un dysfonctionnement dans une affaire qui me concerne. J'ai quand même été accusé de crimes sexuels ! J'aurais dû être entendu dans cette affaire. De plus, Mme Gaziello est une conseillère d'opposition, elle me met en cause dans la presse gravement. Christian Estrosi aurait dû défendre son premier adjoint.








 

DMCloud:99977
Affaire Semiacs
Commentaire: Marc Brucker


L'avenir

Christian Estrosi m'a jeté. Je vais rester conseiller municipal de Nice. ça il ne peut pas me le retirer.



Mardi, prochain a lieu un conseil municipal à la veille de la comparution devant le tribunal correctionnel de Nice du directeur général de la Sémiacs, Henri Alonzo, pour harcèlement et agression sexuelle.

Le reportage de notre équipe:

DMCloud:100021
Benoït Kandel demis de ses fonctions
Reportage: M. Morin, B. Loth, D. Roux




Intervenant:

  • Anthony Borré, directeur de cabinet de Christian Estrosi

Philippe Pradal devrait remplacer Benoît Kandel

Une réunion des élus de la majorité, convoquée d'urgence par le maire s'est tenue hier soir. Philippe Pradal devrait officiellement récupérer les attributions de Benoît Kandel lors d'un conseil municipal extraordinaire mardi matin. Président de la commission des finances de la Métropole, il s'est engagé en politique en 2008 sur la liste de Christian Estrosi lors des élections municipales. Il est à la tête d'un cabinet d'expert comptable qui emploie une quinzaine de collaborateurs.

A lire aussi

Sur le même sujet

Un témoin raconte l'intervention à Saint-Raphaël

Les + Lus