Le braqueur de la bijouterie niçoise de Stephan Turk condamné à 10 ans de prison en appel

Le procès a eu lieu du 12 au 17 janvier dernier devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône / © France 3 Côte d'Azur
Le procès a eu lieu du 12 au 17 janvier dernier devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône / © France 3 Côte d'Azur

Il a comparu en appel devant la cour d'Assises des Bouches du Rhône pendant une semaine pour le braquage d'une bijouterie niçoise au cours duquel son complice a été abattu d'une balle dans le dos par le commerçant. Il écope de 10 ans de réclusion, contre 15 en première instance.

Par C.L AVEC L'AFP

Condamné à 15 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises des Alpes-Maritimes en avril 2016, Ramzi Khachroub a comparu pendant une semaine  en appel à Aix-en-Provence, du 12  au 17 janvier dernier. Le verdict est tombé. Les jurés ont prononcé une peine de 10 ans de réclusion. Ramzi Khachroub devait répondre du braquage de la bijouterie de Stephan Turk à Nice au cours duquel l'un des deux malfaiteurs avait été tué par le commerçant dévalisé.


12 requis par l'avocat général


L'avocat général avait requis 12 ans de prison à l'encontre du jeune homme s'il était déclaré coupable de vol et 8 ans en cas de complicité, un témoignage laissant planer le doute sur sa présence sur les lieux du braquage.
La cour d'appel l'a toutefois reconnu coupable de vol. Un complice présumé, soupçonné d'avoir fourni cagoule et gants aux agresseurs et qui comparaissait libre, a été acquitté comme en première instance.


Un braquage commis à Nice en 2013


Le 11 septembre 2013,  deux hommes s'étaient introduits dans une petite bijouterie du centre de Nice avant son ouverture, dérobant 124.000 euros, en or principalement, qui n'ont jamais été retrouvés. Moins de cinq secondes après être ressorti du magasin, l'un des jeunes voleurs, âgé de 19 ans, avait été abattu d'une balle dans le dos
lors de sa fuite en scooter sur le siège passager par le commerçant, Stéphane Turk.

Stephan Turk sera jugé courant 2018. / © VALERY HACHE / AFP
Stephan Turk sera jugé courant 2018. / © VALERY HACHE / AFP

Stephan Turk sera jugé aux assises courant 2018 pour homicide. La vidéo-surveillance diffusée à l'ouverture du procès vendredi avait montré que le bijoutier avait reçu des coups de pied et de poing, avant d'être tenu en joue.
Le drame avait suscité un mouvement de mobilisation en faveur de M. Turk, sur Facebook notamment, et entraîné une polémique sur la notion de légitime défense concernant ce bijoutier, déjà attaqué plusieurs fois. Au vu des circonstances, la justice l'avait toutefois rapidement écartée.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus