Cédric Herrou et des dizaines de migrants devraient dormir dans un parc niçois

Interviews : Cédric Herrou, Roya Citoyenne; Stéphane Ladj, Responsable de la communauté d'Emmaüs

Cédric Herrou a pris le train ce mercredi 24 mai à Breil-sur-Roya, en compagnie de 80 migrants, pour rejoindre le centre d'accueil des réfugiés de Nice afin qu’ils puissent déposer des demandes d’asile.

Le centre n'a pu accueillir qu'une vingtaine de personnes. Les autres vont passer la nuit à la belle étoile dans le parc d'Estienne-d'Orves.

Par cette action, Cédric Herrou entend dénoncer la situation qui est faite à ces hommes et ces femmes. Entre le 15 et le 21 mai, il a dû de nouveau accueillir chez lui 90 nouveaux migrants.

le 23 ami 2017, Cédric Herrou a pris le train Breil-sur-Roya, en compagnie de plusieurs dizaines de migrants, pour rejoindre Nice

Cette situation ne plaît évidemment pas à Christian Estrosi, maire de Nice, et à Eric Ciotti, président du département des Alpes-Maritimes. Tous deux ont demandé au préfet et au gouvernement de faire évacuer ce parc départemental.







Reportage photos

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité