Christian Estrosi souhaite l'exclusion de certains cadres soupçonnés de collusion avec le FN

Image d'illustration: Christian Estrosi au siège du parti Les Républicains / © MAX PPP
Image d'illustration: Christian Estrosi au siège du parti Les Républicains / © MAX PPP

Dans un courrier envoyé au secrétaire général du parti Les Républicains, le maire de Nice, Christian Estrosi, demande que soit mis à l'ordre du jour l'exclusion des cadres soupçonnés de collusion avec le Front National.  

Par Coralie Becq

Le courrier est daté du 10 octobre. Christian Estrosi, maire de Nice, s'adresse au secrétaire général du parti Les Républicains. Il demande l'inscription : 

► "A l'ordre du jour de notre prochain bureau politique, l'exclusion de ceux, en particulier les cadres dirigeants, qui ont entretenu le doute sur leur positionnement vis à vis de Front National lors des dernières élections présidentielles et législatives, et qui continuent d'afficher une collusion malsaine avec ces idées et ceux qui les défendent." 

L'initiative a été saluée par certains membres du parti dont Fabienne Keller Sénatrice LR du Bas-Rhin.


Lors de l'annonce de la création de son mouvement "La France Audacieuse", Christian estrosi avait souligné:

la double appartenance, sauf avec les mouvements extrémistes

En effet ce mouvement regroupe plusieurs maires de droite et de l'UDI pour "défendre la France des territoires".


Le sécrétaire général des Républicains publie le même jour (le 10 octobre) un communiqué dans lequel il "rappelle qu’il n’y a jamais eu et qu’il n’y aura jamais d’accord politique, programmatique ou d’autre nature avec l’extrême-droite ou leurs élus." et de rajouter: 

Cette ligne rouge infranchissable s’applique strictement à tous les mouvements associés


De son côté Laurent Wauquiez, implicitement visé par le courrier de Christian Estrosi, annonce prendre ses distances avec le Front National et Sens Commun (l'émanation politique de la Manif pour tous).  

Ces mises au point interviennent en pleine campagne pour la présidence du parti. Les quatre candidats ( Laurent Wauquiez, Maël de Calan, Florence Portelli et Daniel Fasquelle) ont déposé leurs parrainages mercredi 11 octobre. Le scrutin se déroulera par voie électronique, le 10 et 17 décembre 2017. 


Pour en savoir plus sur les candidats et leurs soutients le reportage de Bernard Persia
Les candidats à la présidence du parti Les Républicains

Analyse

Toute l'analyse de notre spécialiste politique Henri Migout sur le feuilleton des Républicains c'est par ici ►
 

Chronique politique
Henri Migout spécialiste politique de la rédaction revient sur les Républicains et la récente lettre de Christian Estrosi adressé au sécrétaire général du parti - Henri Migout et Jacqueline Pozzi

 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Un site dédié à Johnny Hallyday est piloté de Golfe-Juan (06)

Près de chez vous

Les + Lus