Christian Estrosi veut changer les règles du jeu à la Métropole Nice Côte d'Azur

Christian Estrosi a annoncé ce lundi 24 septembre qu’il souhaitait modifier la gouvernance de la Métropole Nice Côte d'Azur. / © Nathalie Layani France 3
Christian Estrosi a annoncé ce lundi 24 septembre qu’il souhaitait modifier la gouvernance de la Métropole Nice Côte d'Azur. / © Nathalie Layani France 3

Etait-ce l’attaque de trop pour Christian Estrosi ? Mis en cause sur la politique fiscale de la Métropole par Christelle d’Intorni - Maire LR de Rimplas et soutien d’Eric Ciotti - Christian Estrosi a annoncé qu’il veut modifier la gouvernance de l’institution.

Par Nathalie Layani & ALH

Christian Estrosi a annoncé ce lundi 24 septembre qu’il souhaitait modifier la gouvernance de la Métropole Nice Côte d'Azur. Il propose de faire du Conseil des Maires, qui se tient avant la séance publique, un organe délibérant.

Habitué à affronter une opposition de gauche et d’extrême-droite, Christian Estrosi doit désormais composer avec une opposition… de droite.
 

Depuis le printemps dernier, plusieurs élus, proches d’Eric Ciotti, n’ont pas digéré la création d’une taxe foncière métropolitaine. Hier, une délibération proposée au vote aurait pu mettre tout le monde d’accord : il s’agissait de voter la baisse du taux de la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères, pour atteindre l’équivalent de 20 millions d’euros non prélevés en 2018 et 2019.

L’opposition a pourtant dénoncé une manipulation, estimant que cette baisse n’était pas consentie, mais contrainte, à cause d’un trop perçu.

La première à avoir pris la parole dans l’hémicycle est Christelle d’Intorni, désormais l’une des opposantes les plus virulentes de Christian Estrosi.
 

S’étonnant que cette nouvelle opposante n’ait pas émis de critiques lors du Conseil des Maires, qui se tient avant la séance publique, et estimant être la cible d’attaques qui selon lui mettent à mal la cohésion de l’institution, Christian Estrosi a alors déclaré qu’il réfléchissait à faire évoluer la gouvernance de la Métropole.
 

Une façon de laver son linge sale en famille ?



Interrogé sur le sujet, il a annoncé qu’il souhaitait que le Conseil des Maires puisse délibérer. En clair, que chaque élu se positionne avant de prendre la parole en séance publique. Une façon de laver son linge sale en famille ? Le président de la Métropole assure que le débat gardera toute sa place au sein de l’hémicycle. 
 

A lire aussi

Roquevaire : les Etats-Unis restituent à une habitante un tableau de Renoir volé par les nazis

Les + Lus