Christian Estrosi veut la création d'un délit spécifique pour les agressions de policiers

© MAX PPP
© MAX PPP

Invité sur France Inter, le maire LR de Nice considère que la politique pénale n'est pas suffisante pour punir ceux qui s'attaquent aux forces de l'ordre.

Par Catherine Lioult

Christian Estrosi, maire de Nice et président du parti "La France audacieuse", était l'invité de Léa Salamé ce mercredi sur France Inter à 7h50.



Au micro de la journaliste, Christian Estrosi est revenu sur l'agression de policiers à Champigny-sur-Marne, passés à tabac lors du réveillon de la Saint-Sylvestre. Il souhaite que soit créé un délit spécifique pour les agressions de policiers.
 

Aujourd'hui il n'y a que des circonstances aggravantes de délits et de crimes normaux. Il faut aller beaucoup, beaucoup plus loin



a t-il déclaré. Il  demande la restauration des peines plancher supprimées en 2014 pour les auteurs d'agression contre les forces de l'ordre assortie de  la suppression de l'automaticité des réductions de peine.
 



L'armement pour les agents de sécurité  sur la voie publique


Le maire de Nice rappelle par ailleurs qu'il y a  un décret sorti au 1er janvier qui dit que désormais les
offices de sécurité privée pourront être armés.

Je voudrais que les agents de la sécurité sur la voie publique puissent disposer de la même chose



a t-il précisé


Les Républicains oui, Wauquiez non


Christian Estrosi explique enfin que la politique du président de la République en matière d'immigration va au delà de ce qu'a fait la droite, ce qui amuse Paul Cuturello, conseiller municipal PS.



Président de la France Audacieuse, Christian Estrosi rappelle qu'il soutient les Républicains, mais qu'il compte faire entendre une voix différente de celle de Laurent Wauquiez.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un nouveau lieu de culte musulman va être construit à Nice

Les + Lus