• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

La France audacieuse de Christian Estrosi ne se veut “ni dans l'opposition, ni dans la majorité”

Le maire de Nice a donné sa première conférence publique, dans le cadre du mouvement La France audacieuse. / © France 3 Côte d'Azur
Le maire de Nice a donné sa première conférence publique, dans le cadre du mouvement La France audacieuse. / © France 3 Côte d'Azur

Le maire de Nice Christian Estrosi a précisé ce mercredi 20 décembre les enjeux de sa formation politique La France audacieuse, lors d'une première réunion publique. 

Par Léa Bouquet

"Nous ne sommes pas dans l'opposition, mais nous ne sommes pas dans la majorité". A l'occasion de la première réunion publique de La France audacieuse, le maire LR de Nice Christian Estrosi a souhaité clarifier les choses : sa formation politique ne soutiendra ni Laurent Wauquiez, ni Emmanuel Macron. "Nous voulons être des partenaires pour aider la France à gagner, car aujourd'hui elle est en grande difficulté et si on ne s'en sort pas dans les cinq ans, nous aurons les extrêmes", a-t-il précisé.

La France audacieuse : première réunion publique de Christian Estrosi
"Ni dans l'opposition, ni dans la majorité" - France 3 Côte d'Azur - Laurence Collet


Lancé par une vingtaine de maires de droite en octobre dernier, en marge des partis politiques traditionnels, La France audacieuse a réuni 800 personnes, selon les organisateurs, pour sa première réunion publique à l'hôtel niçois Le Méridien.

La France audacieuse revendique également 400 autres élus locaux et 8 000 adhérents, sans cotisation obligatoire. "Nous sommes un parti de citoyens, un parti girondin, a ajouté Christian Estrosi. Nous sommes de droite, nous sommes de l'UDI, nous sommes d'En Marche ou du Modem, nous sommes divers droite".

Lors de son lancement le 10 octobre dernier à Paris, les initiateurs de La France audacieuse avaient souligné que leur mouvement acceptait "la double appartenance, sauf avec les mouvements extrémistes".


Avec AFP 


Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus