Cérémonie et recueillement, retour sur l'hommage aux 86 victimes de l'attentat de Nice

Les cérémonies d'hommage aux victimes du 14 juillet ont eu lieu à Nice ce mardi. Cette année, en raison de la crise sanitaire, l'hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet 2016 se fait dans l'intimité. Environ 150 proches des victimes ont fait le déplacement.

Un couple assiste à la projection des 86 faisceaux lumineux sur les lieux de l'attentat.
Un couple assiste à la projection des 86 faisceaux lumineux sur les lieux de l'attentat. © Laurence Collet / France Télévisions

86 lumières...

A 22h34, heure du drame, comme chaque année, 86 faisceaux lumineux installés sur la promenade des Anglais ont illuminé le ciel niçois. Ils resteront sont restés allumés jusqu’à 1h du matin.
L'hommage aux victimes était visible des collines de Nice.
L'hommage aux victimes était visible des collines de Nice. © Djé Djée
Juste avant, à 21 heures, sur la promenade du Paillon, l’orchestre d’harmonie de la Ville de Nice a donné un concert gratuit. Le nombre de places était limité à 112, le port du masque obligatoire "jusqu’à sa chaise", précise la ville de Nice.Programme du concert :
A Musical Fantaisy - E. Salvere
My Fair Lady - F. Loewe
Land Of Make Believe - C. Mangione
Piaf - P. Poutoire
Tango Muncho - R. Fienga
Hommage À Morricone - J. De Mey
A Musical Fantaisy - E. Salvere
Earth, Wind & Fire - M. Amano
Le concert hommage aux victimes de l'attentat de Nice ce mardi 14 juillet.
Le concert hommage aux victimes de l'attentat de Nice ce mardi 14 juillet. © Laurence Collet / France Télévisions
 

...et 86 bougies

86 bougies ont été allumées plus tôt dans la journée, lors de la cérémonie d'hommage à la villa Masséna. Seules les familles des victimes et les autorités y participent. 
Règles de distanciation oblige, les masques étaient obligatoires. La Covid-19 s'est invitée dans les discours à commencer par celui de Christian Estrosi, Maire de Nice : "Dans notre temps d’immédiateté, il ne sera pas dit qu’une tragédie chasse l’autre. Au contraire".
Une crainte partagée par Marc Andrieu, secrétaire général de l'association "Mémorial des Anges" : "le risque est pour les victimes d'hier de subir une double peine, qu'un événement chasse l'autre et le relègue à l'état de souvenir (...) Il ne faut pas que le masque de la Covid-19 étouffe la mémoire des victimes".
Hommage, ce 14 juillet 2020, aux 86 victimes et 400 blessés de l'attentat du 14 juillet 2016
Hommage, ce 14 juillet 2020, aux 86 victimes et 400 blessés de l'attentat du 14 juillet 2016 © FTV / L.Verdi
Devant la stèle, située dans les jardins de la villa Masséna, les noms des 86 victimes de l'attentat du 14 juillet 2016 ont été lus et des bougies ont été allumées en leur mémoire.

 Dans l'après-midi, les jardins ont été ouverts à tous. De nombreux Niçois et des touristes se sont recueillis, ont écrit un mot et déposé une rose. 

De nombreux niçois, des personnes qui ont été victimes de l’attentat, et des touristes viennent déposer une fleur et remplir le livre d’or dans les jardins de la villa Massena
De nombreux niçois, des personnes qui ont été victimes de l’attentat, et des touristes viennent déposer une fleur et remplir le livre d’or dans les jardins de la villa Massena © FTV/L.Verdi

"Jamais on ne pourra l'oublier et ça restera toujours dans le cœur des Niçois quoi qu'il arrive" affirme un Niçois venu rendre hommage aux victimes de l'attentat.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de nice faits divers terrorisme
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter