Coronavirus : la ville de Nice et le département des Alpes-Maritimes vont fournir des masques aux élèves

A une semaine de la rentrée scolaire, le maire de Nice, Christian Estrosi, a présenté, mardi 25 août, les règles sanitaires que la ville mettra en place pour assurer la sécurité des enfants et du personnel. 
Coronavirus oblige, les 30.000 écoliers niçois vont avoir une rentrée particulière. Mardi 1er septembre les rentrées se feront de manière échelonnées, afin d'éviter que tous les enfants n'arrivent en même temps, et le personnel sera masqué.
 
Si le port du masque est étendu aux écoliers de CM1 et CM2, Christian Estrosi annonce que deux masques en tissus seront fournis gratuitement par la ville de Nice aux 6.000 à 7.000 enfants concernés par cette mesure. 

Le maire de Nice précise que les écoliers devront laver leurs mains à l'arrivée dans l'école mais également avant les repas et après être allés aux toilettes. De plus, à la cantine les repas seront servis à table et il ne leur sera quasiment pas possible de se déplacer dans le réfectoire.

Christian Estrosi demande également aux parents de faire preuve de civisme et de ne pas envoyer leurs enfants à l'école s'ils ont 38°C de fièvre ou s'ils présentent les symptômes du Covid-19. 

Des masques pour les collégiens de la part du département

Par ailleurs, le département des Alpes-Maritimes a indiqué qu'il fournirait deux masques en tissu lavables à chaque collégien. "S'il est important que nos enfants puissent tous reprendre le chemin de l'école, il est aussi primordial, dans le contexte sanitaire actuel, de tout mettre en oeuvre afin que les collèges ne contribuent pas à l'aggravation de la diffusion du virus", a déclaré Charles-Ange Ginésy, le président du Département, dans un communiqué.

En effet, le ministère de l'Education Nationale a annoncé la semaine dernière que le port du masque serait systématique à partir du collège. Depuis cette annonce, le débat a enflé sur la gratuité des masques. L'exécutif, malgré les appels pressants des oppositions, a confirmé mardi 25 août la décision de ne
pas fournir de masques gratuits aux élèves, sauf pour les plus précaires.

Eric Ciotti, président de la commission des finances des Alpes-Maritimes, a fait part de son mécontentement envers la décision de l'Etat de ne pas fournir systématiquement de masques aux élèves. "Les familles socialement fragiles ne peuvent et ne doivent pas supporter ce coût. C'est une mesure de justice et de prévention", dénonce-t-il dans un communiqué. Quant aux adultes, ils devront tous porter un masque à l'école, y compris les enseignants de maternelle. Cette décision ministérielle a été annoncée lors de la conférence de presse de rentrée de Jean-Michel Blanquer. "En juillet, nous avions envisagé quelques exceptions mais nous avons préféré ne pas maintenir ces exceptions. Tous les adultes portent le masque et les enfants le portent à partir de la classe de 6e", a-t-il expliqué.

 
Le sécurité sanitaire en chiffres...
Pour cette rentrée scolaire du 1er septembre 2020, les 153 écoles publiques et 16 écoles privées sous contrat de Nice seront dotées de  :
  • 91 500 masques destinés aux personnels communaux, de l’Education Nationale et des écoles privées sous contrat
  • 982 litres de gel hydroalcoolique
  • 84 bidons de virucides de 5 litres pour les écoles maternelles
  • 2.346 litres de savon pour le nettoyage des mains
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société éducation