• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Coupe de monde féminine de football à Nice : “c'est la promotion du sport féminin en général”

Roxana Maracineanu, ministre des sports, à Nice le 27 février 2019, à 100 jours du lancement de la Coupe du monde féminine de football. / © France 3 Côte d'Azur
Roxana Maracineanu, ministre des sports, à Nice le 27 février 2019, à 100 jours du lancement de la Coupe du monde féminine de football. / © France 3 Côte d'Azur

Le 7 juin prochain sera donné le coup d'envoi de la Coupe du monde féminine de football en France. Six matchs se dérouleront à Nice. A 100 jours de l'événement, la ministre des sports, Roxana Maracineanu, était à Nice ce mercredi 27 février.

Par Jacqueline Pozzi

J- 100 avant le grand jour.

Le 7 juin, le match France-Corée du Sud,qui se déroulera à Paris, sonnera le début officiel de la 12ème Coupe du monde féminine de football.

52 matchs se dérouleront pendant un mois.

En plus du Parc des Princes, huit stades de province participeront à l'événement. Le stade de Nice accueillera six matchs, dont la petite finale le 6 juillet.

Ce mercredi 27 février, la ministre des sports, Roxana Maracineanu était à Nice pour faire la promotion de l'événement.

Cette coupe du monde, "c'est la promotion du football féminin, mais aussi la promotion du sport féminin de manière plus générale"

s'est félicité la ministre, en duplex avec Hélène Maman dans le 19/20 sur France 3 Côte d'Azur.
 

La ministre des sports a également participé à une réunion sur le thème  « Démocratie, citoyenneté et sport » organisée au Musée national du Sport par le comité départemental olympique et sportif., dans le cadre du grand débat national.

Les matchs qui se dérouleront à Nice

9 juin à 18 heures :
Angleterre - Ecosse (groupe D)

12 juin à 21 heures :
France - Norvège (groupe A)

16 juin à 18 heures :
Suède - Thaïlande (groupe F)

19 juin à 21 heures :
Japon - Angleterre (groupe D)

22 juin à 18 heures 30 : 
Huitième de finale

6 juillet à 17 heures :
Petite finale

A lire aussi

Sur le même sujet

Jérôme Viaud (06), maire de Grasse revient sur la dégradation de sa permanence

Les + Lus