De retour de la Nouvelle-Orléans, le groupe folklorique Ciamada Nissarda séduit en tête de cortège du Carnaval de Nice

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pauline Thurier .

Ce samedi 19 février, la compagnie folklorique Ciamada Nissarda a participé à la bataille de fleurs du Carnaval de Nice. Les danseurs atterrissaient tout juste de leur séjour aux Etats-Unis, après avoir participé au Mardi Gras à la Nouvelle-Orléans. Rencontre.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Les chignons bien serrés, les jupes bien placées, le bouquet de mimosa en main, le groupe folklorique de la Ciamada Nissarda (Aubade Niçoise en français) a fière allure sur la place Masséna, ce 19 février.

Parmi les premiers à défiler lors de la bataille de fleurs du Carnaval de Nice, les danseurs et musiciens traditionnels ne montrent aucun signe de fatigue. Et pourtant ! Ils arrivent directement de l'aéroport de Nice Côte d'Azur, après leur voyage aux Etats-Unis.

Le groupe des 15-30 ans a participé avec d'autres groupes folkloriques de la Fédération Amicale Folklorique Nationale (FAFN) à un voyage exceptionnel.

Ils se sont rendus à la Nouvelle-Orléans pour participer au Mardi Gras, le carnaval de la Louisiane. Les autres groupes français originaires d'Aubagne, de Dijon et de Normandie et les jeunes de la Ciamada Nissarda ont vécu une expérience inoubliable.

"Une grande rencontre de différentes cultures"

"C'est une grande première qu'une fédération nationale envoie un groupe de jeunes à l'étranger", explique Fabien Feutrier, responsable du groupe depuis 5 ans.

En plus de leur participation au Mardi Gras, les jeunes se sont rendus dans des écoles pour se présenter ainsi qu'au consulat français. Martina Kardov en garde un très beau souvenir : 

Nous sommes partis après le défilé d'ouverture du Carnaval de Nice et nous y sommes restés 5 jours. On a été accueillis par des familles américaines et françaises. Là où j'étais logée avec une musicienne, ils ont été très surpris par l'accordéon ! Après le spectacle dans le quartier français, nous sommes allées dans des écoles où on a présenté la culture et les traditions aux Américains qui apprennent le français.

Martina Kardov.

Martina se souvient de ces moments en costume traditionnel niçois comme ceux en déguisement de carnaval :

Impressionnés par les costumes et les pas de danse, les enfants Américains ont attendri les membres de la Ciamada Nissarda. 

Pour Thomas Curtelin, c'était "un dépaysement total". Il a fait connaissance avec "des personnes extrêmement sympathiques et amicales". "C'était une grande rencontre de différentes cultures : française, américaine, niçoise, cajun, créole, poursuit-il. On a voulu leur montrer notre façon de faire le carnaval, nos costumes, nos danses, nos musiques."

SOS Pause chignon 

Après cette belle aventure, le groupe est revenu promptement à Nice pour être arrivés à temps pour la bataille de fleurs.

Pour être prêts en temps et en heure, il leur a fallu commencer à se coiffer à l'aéroport de Paris lors de leur escale et s'habiller à leur arrivée à l'aéroport de Nice. Heureusement, tout s'est bien déroulé dans les temps pour défiler sur la place Masséna.

Et l'air de rien, tout le groupe était sur la place Masséna à 14h30. 

La Ciamada Nissarda compte une centaine de membres.

Dans 3 ans, cette association qui promeut la culture niçoise fêtera ses 100 ans. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité