Ligue Europa Conférence : de violents affrontements dans le stade font au moins deux supporters en urgence absolue

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurent Verdi & Anne Le Hars

Le coup d'envoi a été reporté entre Nice et Cologne après de violents affrontements dans le stade. Deux supporters sont blessés, en urgence absolue et six en urgence relative. Dans la journée, la boutique officielle de l'OGC Nice avait été prise pour cible par certains supporters de Cologne, club qui affronte Nice ce jeudi soir en coupe d'Europe.

De violents affrontements ont éclaté jeudi entre supporters allemands et niçois dans l'enceinte du stade Allianz Riviera de Nice. Des heurts avant le match de Ligue Europa Conférence entre l'OGC Nice et le FC Cologne. Le coup d'envoi a été reporté d'une heure, à 19h40.

   

Des supporteurs cagoulés de Cologne ont envahi la tribune présidentielle, ou tribune Ségurane, pour aller en découdre avec les supporteurs niçois, installés eux en tribune populaire sud.

Des supporters du PSG, des Supras, se seraient mêlés aux fans allemands d’après des journalistes niçois sur place.

Plusieurs personnes ont été blessées dans les affrontements avant que les forces de l'ordre n'interviennent.

Un supporteur serait ce soir en "urgence absolue" après une chute de 5 mètres dans le stade.

Un second supporter lui aussi en urgence absolue a été poignardé.

Il s'agit d'un supporter parisien présente aux côtés des Allemands.

Ces violents affrontements ont fait onze blessés selon la préfecture, dans les

deux camps.

Une journée agitée

Une marée rouge. Des milliers de supporters du club de football de Cologne ont envahi le centre-ville et leur passage place Masséna a laissé des traces.

Sur le sol d'abord avec des centaines de bouteilles de bière, de canettes et de sacs laissées sur place également sur le mur de la boutique officielle de l'OGC Nice où est écrit à la bombe "Ultras FC Koln". 

Des supporters ont même tenté de décrocher l'aigle, emblème du club et de la ville comme on peut le voir dans cette vidéo publiée sur les réseaux sociaux. 

Qui va payer pour les dégradations ?

La propreté de la ville de Nice s'est activée pour que tout soit nettoyé quelques heures après le passage des supporteurs, comme l'affirme Pierre-Paul Léonelli, adjoint au maire. 

Le nettoyage par les services publics est financé par le contribuable niçois, mais Christian Estrosi ne compte pas en rester là. 

"Nous adresserons les factures liées aux dégradations et au nettoyage des espaces publics au club de Cologne", promet le maire de Nice.

Les milliers de supporters allemands ont quitté les lieux pour ensuite se rendre au stade de l'Allianz Riviera en défilant sur la promenade des Anglais. 

Il n'y a pas pour l'instant d'antécédents connu entre le club de Cologne et celui de Nice mais les supporters du Gym pourraient se souvenir un moment du passage des Allemands dans leur ville.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité