Dossier : les étudiants et leur santé

Les idées reçues chez les étudiants concernant la santé sont légion. 15 % d'entre eux pensent que le virus du SIDA peut se transmettre par une piqûre de moustique. 50 % disent ne pas utiliser systématiquement de préservatifs. 
 

Prévention, dépistage, contraception, voici quelques thèmes abordés dans une enquête menée par la SMEREP : la Société Mutualiste des étudiants de la Région parisienne.

Cette enquête réalisée en ligne auprès de 1000 étudiants partout en France met en lumière le manque d'informations, les comportements à risques et les mauvaises habitudes. Certains chiffres sont alarmants.
 


Un étudiant sur deux avoue notamment ne pas utiliser systématiquement un préservatif lors d’un rapport sexuel. Un chiffre à mettre directement en lien avec un autre : près de 40 % des étudiantes ont déjà eu recours à la contraception d'urgence, dont 20% plusieurs fois.
 

Aujourd'hui, 36 millions de personnes vivent avec le VIH, le virus de l'immunodéficience humaine, mais il n'existe aucun traitement curatif. Aussitôt la médication interrompue, le virus revient. Pourtant, 11 % des étudiants pensent que l'on guérit facilement du SIDA. La réalité est tout autre: chaque année près d'un million de personnes infectées par le VIH meurent. Soit une personne toutes les 30 secondes.
 

 

L'alcool et la drogue : les abus constituent une autre problématique sur les campus. Ainsi qu'un autre phénomène préoccupant et tabou : la prostitution étudiante. De nombreux jeunes gens vendraient leurs corps pour payer leurs études sur la Côte d'Azur. Pour sensibiliser les jeunes gens au maintien de leur santé et à ces problématiques, une journée d'information est organisée ce mardi 23 octobre 2018 sur le Campus Carlone à Nice. 
 
Retrouvez ci-dessous une interview sur ces thèmes de Quentin Matton, Président de l'association G-ADDICTION Intercampus.
 
durée de la vidéo : 00h01mn35s
Le directeur de G Addiction Intercampus revient sur la prostitution des jeunes étudiants.

 
Aller plus loin
L'enquête de la SMEREP

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité