Elus et habitants de la vallée du Paillon disent non à une prison sur le plateau Tercier à Drap

 La fronde s'organise dans la vallée du Paillon. En visite dans les Alpes-Maritimes, la ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Nicole Belloubet, a évoqué la possible implantation d'une prison sur la commune de Drap, sur le plateau du Tercier. Un projet refusé par de nombreux habitants.
Ce matin, élus et habitants ont tenu à faire entendre leur voix.
Ce matin, élus et habitants ont tenu à faire entendre leur voix. © Didier Beaumont
Après St-Laurent-du-Var, Nicole Belloubet, ministre de la justice et garde des sceaux, a, le 28 juin dernier lors de sa visite dans le département des Alpes-Maritimes, expliqué que l'implantation d'une nouvelle prison sur le plateau Tercier, sur un terrain appartenant à la commune de La Trinité mais situé à Drap était à l'étude, la maison d'arrêt de Nice étant rénovée.
Ce samedi matin, les 13 maires de la vallée du Paillon (sauf celui de La Trinité qui dépend de la  Métropole) étaient réunis à Drap, devant plusieurs centaines d'habitants.
 

Un seul mot d'ordre : la mobilisation contre ce projet, d'abord parce que les élus n'ont pas été consultés, ensuite parce que le lieu est remarquable et inapproprié selon eux.
 
 
durée de la vidéo: 00 min 21
Robert Nardelli, maire de Drap (06)

Elus et habitants sont bien décidés à se faire entendre par tous les moyens. Une pétition est en cours et a recueilli déjà 600 signatures.
 
Une pétition est proposée pour dire non à cette nouvelle prison dans la vallée du Paillon.
Une pétition est proposée pour dire non à cette nouvelle prison dans la vallée du Paillon. © Didier Beaumont

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prison justice société