En été, le réseau "vélo bleu" a le blues sur la Côte d'Azur

Publié le Mis à jour le
Écrit par L.C., édité par L.B.
Difficile de trouver des vélos bleus en bon état l'été !
Difficile de trouver des vélos bleus en bon état l'été ! © MAXPPP / Philippe LAMBERT

Créés par la Métropole Nice Côte d'Azur il y a dix ans, les "vélos bleus" sont bien souvent victimes de leur succès pendant les deux mois d'été. 

Vélos cassés, à plat ou absents. En été, circuler en bicyclette bleue sur la Côte d'Azur devient plus difficile.

Le vélo bleu est en effet victime de son succès. Alors qu’il y a d’habitude 2500 locations par jour, on en décompte 6200 en juillet-août. Le summum étant le 15 août avec environ 8000 locations dans la journée.

 

Entretien et vandalisme


Résultat, le personnel de Véloway court pour suivre le rythme. En été, l’entretien est renforcé avec 20 employés au lieu de 12. Cela ne suffit pas toujours, d’où des stations et des vélos parfois défaillants.

De plus, les vélos bleus rencontrent des problèmes similaires aux autres systèmes de vélos en libre service en France, à savoir les dégradations volontaires.

Chaque jour, 130 vélos sont en mode « garage réparation ». C’est plus de 10% du parc vélos bleus. Il y en aurait moins s’il n’y avait que l’usure normale, liée à l’usage quotidien d’un vélo.

"Le vandalisme n’est pas très fréquent, pondère Jérôme Viffredo, responsable mobilité à la Métropole, mais il existe, comme partout."

 

Des bornes parfois défaillantes


A noter aussi le problème des bornes défaillantes. Ces bornes bleues sont en fait reliées au central de location par… téléphone. En effet, elles comportent deux cartes sim et relient l’usager à un serveur, où sont stockées toutes les informations sur les abonnés.

Parfois, tout simplement, le réseau ne fonctionne pas et le lien ne se fait pas. "Les usagers peuvent avoir du mal alors à louer ou à rendre un vélo, reconnaît Jérôme Viffredo, Nous mettons en place progressivement de nouveaux boîtiers."

Ces nouveaux boîtiers sont autonomes : ils contiennent l’ensemble des données et n’ont donc pas besoin de cartes sim pour se connecter à un serveur. Ils sont pour l’instant minoritaires.

 

Le succès du réseau vélo bleu


Le réseau vélo bleu est pour autant un succès, et c’est ce qui rend l’été si propice aux embouteillages devant les stations.

Créé en 2009, il compte 1750 vélos répartis sur 175 stations et 3 communes (Nice, Saint-Laurent-du-Var, Cagnes-sur-Mer).

Aujourd’hui, 17 400 personnes sont abonnées au service et l’utilisent donc régulièrement. En 2017, entre les abonnés et les occasionnels, le nombre de locations a atteint 1,3 millions.

Il suffit de jeter un œil sur la promenade des Anglais pour voir le succès du cycle niçois auprès des visiteurs : les vélos bleus sont partout. Ils ne demandent qu’à être mieux soignés, par le prestataire et les usagers, pour que le système soit au zénith.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.