• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Gang des bikers à Nice : procès pour complicité de viol avec acte de torture pour l'amie du chef

Lors du procès en octobre 2015. / © VALERY HACHE / AFP
Lors du procès en octobre 2015. / © VALERY HACHE / AFP

La Cour d'Assises des Alpes-Maritimes avait condamné en octobre à des peines allant de 20 à 25 années de réclusion criminelle les assassins du chef d'un groupe de jeunes fans de motos aux pratiques paramilitaires, tué de coups de couteau. Ce mercredi, c'est l'amie du chef de gang qui est jugée.

Par Anne Le Hars

C'est un nouveau procès, prévu sur trois jours, qui s'est ouvert ce mercredi matin à huis-clos devant la Cour d'Assises des Alpes-maritimes.

Il s'agit cette fois de celui d'Alexia, une jeune fille surnommée "Tess" qui était mineure lors de l'affaire dite des bikers. Dans cette affaire, trois jeunes avaient été condamné pour avaoir tué Mayeul Gaden, chef d'un groupe de jeunes fans de motos aux pratiques paramilitaires, de 32 coups de couteau.

Des peines de 25 ans et  23 ans respectivement avaient été prononcées à l'encontre de Nicolas Pastorino et Marvin Zmorek, 18 ans à l'époque des faits, tandis que la troisième accusée principale, Alexia, était condamnée à 20 années de réclusion.

Rappel des faits lors de l'ouverture du premier procès en octobre dernier à Nice :

Ouverture du procès des "bikers"
Tous les trois étaient également poursuivis pour la tentative d'assassinat de la petite amie de Mayeul Gaden, Emmanuelle alias Manuela, qui avait échappé à la mort après avoir été assommée, jetée dans un trou puis ensevelie sous des rochers, une nuit d'octobre 2011.

Après avoir été lardé de 32 coups de couteau, dont plusieurs au coeur, le corps de Mayeul Gaden avait été chargé dans une voiture, puis emballé dans des rouleaux de cellophane avec l'aide de Tess, absente au moment du crime lui-même, ce qui n'empêche pas d'être considérée comme "co-auteur" de l'assassinat.
Son corps avait été enterré dans le trou même où les assassins ont tenté de lapider sa petite amie, près d'un chalet de montagne isolé dans les environs de la station de ski d'Isola 2000. 

Sous pression permanente

La jeune femme grièvement blessée y avait été laissé pour morte. Elle avait réussit à s'extirper et supplié ses bourreaux de la laisser en vie, ce qu'ils accepteront contre son silence. La survivante a alors gardé le silence car elle était "sous pression permanente"

Après avoir tué le chef de gang, c'est donc sa petite amie qui avait été visée.
 La grange dans laquelle le corps de Mayeul Gaden avait été retrouvé à Isola 2000 (archives). / © K. Bellifa
La grange dans laquelle le corps de Mayeul Gaden avait été retrouvé à Isola 2000 (archives). / © K. Bellifa
C'est pour ces faits à l'encontre de la jeune Emmanuelle qu'Alexia est poursuivie devant la cour. Elle est jugée cette fois pour complicité de viol avec acte de torture. Elle risque une condmanation à perpétuité. Elle est aujourd'hui âgée de 24 ans.

Ouverture du procès ce mercredi à Nice - Reportage ORSINI Olivier, TISSEAUX Frédéric et BUYSE Laurence :

A Nice, l'affaire du gang des bikers suite
Le 2ème procès s'est ouvert ce matin devant la cour d'Assises où l'horreur est de retour. Après la condamnation en octobre de 3 jeunes pour l'assassinat de leur chef Mayeul Gaden, l'une des condamnées revient dans le boxe avec un nouvel accusé. ILs comparaissent cette fois pour viol, complicité et actes de barbarie sur la jeune compagne du défunt.
Intevenants : Adrien Verrier - Avocat de Manuela, Marie Seguin - Avocate de l'accusée, Jean-Francois Fouqué - Avocat de l'accusée

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Thérèse Schermann-Descamps

Les + Lus